Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 437,35
    +230,02 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,33
    +51,43 (+3,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Montpellier-Clermont: le match sera rejoué à huis clos, retrait d'un point pour le MHSC

Montpellier-Clermont: le match sera rejoué à huis clos, retrait d'un point pour le MHSC

La Commission de la discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a tranché. Réunie ce mercredi, l’instance a décidé d’infliger un point de retrait au classement à Montpellier (plus un point de retrait avec sursis) après le jet de pétard sur Mory Diaw survenu le 8 octobre dernier lors de la réception de Clermont en Ligue 1.

Selon le règlement disciplinaire de la LFP, le club aurait pu avoir match perdu. Mais la Commission de discpline a décidé de faire rejouer la rencontre à huis clos à la Mosson. La fermeture partielle de la tribune Étang de Thau pour deux matchs ferme a par ailleurs été décidée. La sanction prend effet immédiatement.

Le MHSC menait 4-2 avant l'arrêt de la rencontre

Lors de la 8e journée de Ligue 1, le match entre Montpellier et Clermont a été définitivement arrêté à la 90e+1 après un jet de pétard tombé tout proche de Mory Diaw. Le gardien sénégalais, choqué, avait été évacué sur une civière après que le pétard, parti de la tribune Etang de Thau, qui accueille les supporters montpelliérains, a explosé juste à côté de lui. Le score était alors de 4-2 pour le club héraultais. Le supporter accusé d'avoir jeté le pétard en direction de Mory Diaw avait rapidement été identifié par les stadiers et arrêté par la police.

PUBLICITÉ

"Mon sentiment? Ecœurement, désillusion et beaucoup de tristesse, avait déploré Laurent Nicollin, le président du MHSC, en conférence de presse, après la rencontre. Quand tu mènes 4-2 à cinq minutes de la fin du match et que potentiellement tu es 6e ce soir, avec les joueurs qui se sont cassés le cul pendant trente minutes à dix... C'est un sentiment de dégoût. Qu'une espèce de connard jete un truc de la tribune à un moment donné ça devient pénible et surnaturel."

La saison dernière, après l’agression de Lucas Buades, joueur de Rodez, par un supporter de Bordeaux, les Girondins avaient été sanctionnés du match perdu, d’un point en moins au classement sur la saison suivante et d’un huis clos partiel pour deux matchs. Il y a deux ans, lors du Nice-OM qui avait vu Dimitri Payet être touché par une bouteille en plastique jetée des tribunes puis être victime d'un coup de pied de la part d'un supporter niçois, le Gym avait été sanctionné d’un retrait de deux points dont un avec sursis et de trois matchs à huis clos. Le match avait été rejoué quelques mois plus tard.

Article original publié sur RMC Sport