La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 963,78
    +405,88 (+1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Il y a des montagnes de sucre dans l’océan et c’est un problème

On trouve des montagnes de sucre cachées sous les herbes marines. Sauf que cet habitat, qui est un puit de carbone, est menacé.

Si vous avez l’impression qu’il y a beaucoup de sucre dans votre placard, ce n’est rien par rapport à ce que cachent les fonds marins. On y trouverait pas moins de 1,3 milliard de tonnes, soit l’équivalent de 32 milliards de canettes de Coca. Cette découverte a été rapportée dans Nature Ecology & Evolution, le 2 mai 2022.

Il s’agit plus particulièrement de saccharose, la même substance qui compose le sucre utilisé notamment en cuisine. D’après ces biologistes, il est produit dans les océans par les herbes qui tapissent le sol marin. C’est le résultat de la photosynthèse.

Pourquoi y a-t-il du sucre dans l’océan ?

« Dans des conditions de lumière moyennes, ces plantes utilisent la plupart des sucres qu’elles produisent pour leur propre métabolisme et leur croissance », précise la microbiologiste Nicole Dubilier, co-autrice de l’étude, sur le site de l’Institut Max Planck. « Mais dans des conditions de forte luminosité, par exemple à midi ou pendant l’été, les plantes produisent plus de sucre qu’elles ne peuvent en utiliser ou en stocker. »

L’excès de saccharose est alors libéré dans leur rhizosphère — la région où se situent les racines des plantes. « Pensez-y comme à une valve de débordement »,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles