La bourse ferme dans 7 min
  • CAC 40

    6 638,30
    -63,68 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,36
    -34,56 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    34 734,57
    -30,25 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1714
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 752,70
    +2,90 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    36 098,67
    -1 855,27 (-4,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 049,25
    -53,81 (-4,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,76
    +0,46 (+0,63 %)
     
  • DAX

    15 535,37
    -108,60 (-0,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 060,46
    -17,89 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    14 991,72
    -60,52 (-0,40 %)
     
  • S&P 500

    4 445,72
    -3,26 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3669
    -0,0052 (-0,38 %)
     

Monoprix contraint de retirer des bouteilles de smoothies de ses rayons

·1 min de lecture

Les bouteilles de smoothie spéciale "Rentrée 2021" de Monoprix n'ont pas reçu l'accueil escompté. En cause ? Une inscription anti-police qui s'est glissée sur l'emballage. En effet, comme le relatent BFMTV et Le Parisien, sur les bouteilles était inscrit, entre autres, l'acronyme "Acab" ("All cops are bastards" traduit en français par "Tous les flics sont des bâtards"). Rapidement, le syndicat de police Alliance est monté au créneau. "Quand une marque de jus de fruits fait son 'beurre' sur la haine anti-flic. Le parfait mode d'emploi pour détruire les relations Police-Population", a-t-il dénoncé sur son compte Twitter.

Face au tollé provoqué par ce smoothie, Monoprix a pris la décision de retirer de ses rayons toutes les bouteilles de la marque allemande True Fruits, dont l'enseigne commercialise les produits. "Comme vous, nous ne tolérons pas ce type de messages sur des produits référencés dans notre enseigne. Nous avons donc alerté le fournisseur concerné et procédons au retrait du produit dans les meilleurs délais", a annoncé Monoprix sur les réseaux sociaux, lundi 13 septembre.

>> A lire aussi - Balenciaga (Kering) accusé de racisme à cause de son nouveau pantalon

Mais comme le rappelle Le Figaro, True Fruits n'en est pas à son coup d'essai. La marque avait fait parler d'elle en imprimant sur ses bouteilles des programmes électoraux pour les législatives allemandes, dont celui du parti d'extrême droite, l'AFD. Quant à Monoprix, en 2015, une campagne pour des tablettes de chocolat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le vaccin Covid 19 de Valneva intéresse encore l’UE, selon la France
Le chef Christophe Leroy condamné à 2 ans de prison avec sursis pour travail dissimulé
Boeing s’attend à un marché des avions plus grand que prévu
Nintendo contre Sony : la lente (et difficile) conception de la PlayStation
Pétrole : vers un fort rebond de la demande mondiale ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles