La bourse ferme dans 3 h 43 min
  • CAC 40

    6 257,54
    +23,40 (+0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 013,11
    +19,68 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1993
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 777,70
    +10,90 (+0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    50 679,00
    -1 909,15 (-3,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,33
    -29,62 (-2,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,33
    -0,13 (-0,20 %)
     
  • DAX

    15 402,64
    +147,31 (+0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,42
    +34,92 (+0,50 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3795
    +0,0010 (+0,07 %)
     

Mondiaux ski de fond : le vainqueur du 50 km Klaebo disqualifié, l'or pour Iversen

AFP
·1 min de lecture

Pour comprendre cette décision, il faut revenir sur la fin de la course de ce dimanche 7 mars. Placé derrière le Russe Alexander Bolshunov dans le sprint final, Johannes Klaebo l'a débordé par la droite en forçant le passage le long des marques de délimitation de la piste. Dans l'accrochage, un bâton du Russe s'est cassé, ce qui lui a valu d'être dépassé dans les derniers mètres par Iversen. D'où la disqualification de Klaebo après l'arrivée.

Pas de 4e médaille d'or pour Klaebo

Klaebo, star de ces Mondiaux à 24 ans, en restera donc à trois médailles d'or: celle du sprint individuel, du relais 4x10 km et du sprint par équipes. Iversen devance Bolshunov sur le podium, et Simen Hegstad Krueger, un autre Norvégien, passe de la quatrième place à la médaille du bronze.

Cet incident ne change rien au tableau des médailles de ces Mondiaux de ski nordique, dominé largement par la Norvège avec 31 podiums, dont 13 médailles d'or. Clément Parisse, meilleur Français, gagne une place pour se classer finalement 13e à 1 min 53 sec 01/10 du vainqueur. Maurice Manificat est 26e à 4 min 34 sec...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi