La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 506,26
    +5,58 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 561,21
    -46,41 (-0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0590
    +0,0031 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • BTC-EUR

    19 597,82
    -718,57 (-3,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,98
    -9,81 (-2,12 %)
     
  • S&P 500

    3 909,58
    -2,16 (-0,06 %)
     

Mondiaux de natation : Une Américaine s’évanouit et est sauvée de la noyade par son entraîneuse

Anna Szilagyi/AP/SIPA

ACCIDENT - Anita Alvarez a dû être secourue dans la piscine de Budapest après avoir perdu connaissance

Grosse frayeur mercredi aux Championnats du monde de natation à Budapest. L’entraîneuse de l’équipe américaine de nage artistique et synchronisée a plongé dans le bassin pour sauver une de ses nageuses, qui s’était évanouie.

Anita Alvarez ne respirait plus après sa performance lors de la finale de natation synchronisée solo libre et a sombré dans le fond du bassin. Andrea Fuentes s’est alors jetée à l’eau pour la secourir. « Nous avons eu très peur. J’ai dû sauter parce que les sauveteurs ne le faisaient pas », a expliqué Fuentes au journal espagnol Marca.

Fuentes, vêtue d’un short et d’un tee-shirt, est descendue au fond du bassin et a remonté Alvarez vers la surface avant de recevoir de l’aide pour porter la nageuse en détresse au bord de la piscine.

« Elle va bien »

« J’ai eu peur, car je voyais qu’elle ne respirait pas, mais maintenant, elle va bien », a rassuré Fuentes. Une civière a emmené Alvarez au centre médical de la piscine, laissant coéquipiers et spectateurs sous le choc. L’équipe américaine de natation a publié un communiqué se voulant rassurant sur la santé de l’athlète. Quadruple médaillée olympique, Fuentes a expliqué à une radio espagnole que sa nageuse avait fait un malaise à cause de l’effort fourni pendant sa performance.

« Elle a seulement eu de l’eau dans les poumons, une fois qu’el(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Mondiaux : « Maintenant, je peux m’appeler un bon nageur », estime Léon Marchand après son titre
Natation : Une « catégorie ouverte » créée pour que les athlètes transgenres puissent concourir
Mondiaux : « J'ai mis toute ma rage des dernières années et ça paye ! » Marie Wattel en argent à Budapest
Natation : Léon Marchand champion du monde sur 400 m 4 nages

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles