Publicité
La bourse ferme dans 8 h 2 min
  • CAC 40

    8 047,04
    -55,29 (-0,68 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 993,80
    -43,80 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 340,80
    +3,60 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 109,25
    -2 156,65 (-3,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,34
    -22,76 (-1,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,75
    -0,12 (-0,16 %)
     
  • DAX

    18 520,26
    -171,06 (-0,92 %)
     
  • FTSE 100

    8 269,32
    -69,91 (-0,84 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 543,09
    -325,62 (-1,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2696
    -0,0002 (-0,01 %)
     

Mondiaux d'athlétisme: ce qu'il faut attendre de la réunion de crise au ministère après le fiasco de Budapest

Mondiaux d'athlétisme: ce qu'il faut attendre de la réunion de crise au ministère après le fiasco de Budapest

Comme dévoilé par RMC Sport samedi après-midi, l’état-major de la Fédération française d’athlétisme est convoqué ce mardi matin par le ministère des Sports pour "débriefer des Mondiaux" de Budapest. Une compétition qui a tourné au fiasco pour le camp français, avec une seule médaille décrochée - l'argent sur le relais 4x400m hommes - et trop peu de finalistes décomptés.

Des têtes ne vont pas tomber ce mardi lorsque l'ensemble des responsables de la délégation de l'athlétisme français et de la haute performance se rendront au ministère des Sports. La situation doit être réglée rapidement.

Regarder vers l'avant

Le but de cette convocation est surtout de regarder vers l'avant, vers les JO et de voir ce qu'il faut changer pour être meilleurs à Paris dans onze mois. Des solutions (rapides) peuvent être trouvées afin d'optimiser la performance des athlètes dans toutes les disciplines de l'athlétisme. Souvent, cela peut se jouer sur des détails dans la vie des sportifs.

PUBLICITÉ

L'Agence nationale du sport (ANS), qui joue un rôle central dans la préparation des athlètes, sera sommée de s'expliquer sur son fonctionnement et sa relation avec l'athlétisme français et pourquoi pas de proposer des pistes pour améliorer ces résultats, proches du néant. Cette agence est censée aider les athlètes français avant les Jeux olympiques à domicile.

Cette réunion tripartite devrait aussi permettre d'avoir une discussion franche. Comprendre les raisons du fiasco, réagir rapidement et aussi éviter de se poser des questions trop longtemps. L'une d'elles: est-ce que la relation ANS-FFA est aujourd'hui optimale pour avancer vers un objectif de médailles plus important dans un an à Paris? L'échange aura lieu demain mais la réponse à cette question sera connue dans onze mois.

Article original publié sur RMC Sport