La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 515,75
    +105,17 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 808,86
    +68,55 (+1,83 %)
     
  • Dow Jones

    33 212,96
    +575,77 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 850,60
    +3,00 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    26 957,41
    +157,62 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    625,79
    -3,71 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    115,07
    +0,98 (+0,86 %)
     
  • DAX

    14 462,19
    +230,90 (+1,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 585,46
    +20,54 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 131,13
    +390,48 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 158,24
    +100,40 (+2,47 %)
     
  • Nikkei 225

    26 781,68
    +176,84 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    20 697,36
    +581,16 (+2,89 %)
     
  • GBP/USD

    1,2631
    +0,0025 (+0,20 %)
     

Le monde de 2022: vers de nouveaux traitements pour éliminer la Covid-19?

·2 min de lecture

La Covid-19 bouleverse le monde depuis plus de deux ans. En 2022, The Economist voit une lueur d'espoir avec les avancées vaccinales. Gare cependant à l'émergence d'un nouveau variant capable de contourner la protection des vaccins existants.

Dans les pays riches correctement vaccinés, la troisième année de la pandémie sera moins éprouvante que la deuxième. Le Covid-19 y aura un impact moindre sur la santé et la vie quotidienne. Mais dans les pays plus pauvres et/ou moins bien vaccinés, les effets délétères du virus perdureront.

En 2022, sur ce plan-là, la disparité entre pays pauvres et pays riches émergera. La Fondation Gates, l'une des plus grandes organisations caritatives mondiales, prévoit que le revenu moyen reviendra à son niveau d'avant-pandémie dans 90% des économies avancées, mais seulement dans le tiers des pays à revenu faible ou moyen. Bien que l'approvisionnement en vaccins ait fait un bond au dernier trimestre 2021, de nombreux pays resteront en raison à la fois de problèmes de distribution et du scepticisme vaccinal. D'où des taux de décès et de maladie plus élevés, et des reprises économiques plus fragiles.

Le problème du "dernier kilomètre" dans la distribution des vaccins sautera aux yeux lorsqu'ils seront acheminés dans les régions les plus pauvres et les plus isolées de la planète. Mais les récriminations concernant tendront à s'apaiser durant l'année 2022 à mesure que l'accès au bras des patients deviendra un facteur limitatif plus important que l'accès aux vaccins. Le cabinet d'analyse de données de santé Airfinity estime qu'en fait si les fabricants de vaccins ne ralentissent pas leur production, il y aura des surplus dès la seconde moitié de l'année. Les piqûres de rappel seront plus largement utilisées en 2022 à mesure que les pays apprendront à connaître le moment où elles sont nécessaires.

La face positive des variants

De contribueront également à améliorer notre compréhension du virus, explique l'inventeur du vaccin contre la rubéole Stanley Plotkin, de l'université de Pennsylvanie. Il souligne que les vaccins actuels et de futures versions modifiées seront utilisées pour procéder à des rappels et renforceront la protection contre les variants.

La vaccination des enfants [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles