La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1822
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 131,32
    +1 801,92 (+19,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,93
    +8,83 (+3,45 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

Voici les moments à retenir du premier débat chaotique entre Joe Biden et Donald Trump

·2 min de lecture

Voici les points forts à retenir de cette foire d'empoigne d'une heure et demie :

Donald Trump s'en est pris à l'intelligence de Joe Bien ainsi qu'à son parcours universitaire

Dans l'une des attaques les plus agressives de la soirée, le président Trump a réprimandé le candidat démocrate au sujet de ses diplômes universitaires — bien que sa propre nièce l'ait elle-même accusé d'avoir triché à son examen d'entrée à l'université de Pennsylvanie — en disant que son adversaire était "le plus mauvais ou presque le plus mauvais de sa classe". Donald Trump a également affirmé à tort que Joe Biden avait déclaré être allé à l'université d'État du Delaware mais qu'il avait "oublié le nom de (son) université".

Donald Trump a invité le groupe de suprémacistes blancs des Proud Boys à 'se tenir prêts', et ses membres en ont pris note

"Proud Boys, restez en arrière et attendez", a déclaré le président américain à propos du groupe néo-fasciste après que le modérateur Chris Wallace et Joe Biden l'aient pressé de condamner explicitement les groupes et milices suprémacistes blancs.

Les membres des Proud Boys n'ont pas tardé à réagir au propos de Donald Trump, certains l'interprétant comme un appel à la violence.

À lire aussi — Donald Trump n'aurait payé que 750 $ d'impôts fédéraux en 2016 et 2017

Biden a dit à Trump de se taire

Joe Biden en a eu assez que Donald Trump lui ait coupé la parole à plusieurs reprises au cours des vingt premières minutes du débat.

"Tu veux bien la fermer, mec ?", s'est-il énervé.

Joe Biden a plus tard traité le président américain de "clown" et a exprimé son incrédulité face aux efforts constants de son adversaire pour l'interrompre.

Donald Trump a étrangement imputé le changement climatique à la 'gestion des forêts'

Lorsqu'on lui a demandé s'il croyait à l'explication scientifique de la responsabilité humaine dans le changement climatique du fait des émissions de gaz à effet de serre, le président Trump a botté en touche en se concentrant principalement sur les feux de

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donald Trump est positif au Covid-19 mais 'va bien'
Les 10 pays qui comptent le plus de déplacés climatiques sur le premier semestre 2020
Donald Trump n'aurait payé que 750 $ d'impôts fédéraux en 2016 et 2017
L'Etat français a perdu 6,5 Mds€ avec la privatisation des autoroutes au profit de Vinci et Eiffage
Apple, Ikea et d'autres multinationales appellent l'UE à viser une baisse de 55% des émissions de gaz à effet de serre