La bourse est fermée

Est-ce le moment d'investir en Bourse après le krach provoqué par la pandémie de coronavirus ?

Le CAC 40, l'indice phare de la Bourse de Paris, a de son côté dévissé de près de 37% en un mois avant la séance de mardi. Toutefois, investir maintenant en Bourse reste très risqué. "Considérer qu'une baisse de 40% c'est déjà beaucoup et que ça ne pourra plus baisser est une erreur. Le marché peut encore baisser de 20%", prévient Alexandre Baradez, chief market analyst chez le courtier IG. "Entre 2007 et 2009, lors de la crise financière, le CAC 40 a subi une chute de 60% et le marché a connu une baisse de 65% lors de l'éclatement de la bulle internet, avec à chaque fois des récessions économiques", rappelle-t-il.

Les secteurs qui ont le plus chuté susceptibles d'offrir les plus belles plus-values

La dégringolade des cours est particulièrement vertigineuse avec la tempête du Covid-19. "C'est d'une brutalité jamais vue. On va passer en quelques mois d'un scénario correcte de croissance à une récession", souligne l'analyste financier. Les marchés chutent très vite, plus vite que lors des précédentes crises. Et la volatilité flirte avec les niveaux observés pendant la crise des subprimes. "Mais il n'y a pas le risque que le système financier s'effondre comme en 2008", note Alexandre Baradez.

La période, très troublée, semble délicate pour passer à l'achat sur des actions. Toutefois, une petite partie de ses économies peut commencer à être investie, en ayant bien à l'esprit que les marchés peuvent encore chuter et qu'ils risquent ensuite de mettre au moins plusieurs mois avant de remonter la pente. "À -40%, c'est une bonne base pour construire un portefeuille à moyen terme", estime Alexandre Baradez. Les secteurs qui ont le plus souffert et ont le plus baissé, comme les secteurs bancaire et pétrolier, pourraient permettre de générer les plus belles plus-values dans les mois et années à venir.

Manque de visibilité sur l'issue de la crise

Reste à bien diversifier son portefeuille, conseille l'analyste financier, car des entreprises pourraient éprouver de grandes difficultés

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Coronavirus : la BCE lance un plan d'urgence colossal pour acheter de la dette en Europe et rassurer les marchés
L'astronaute Jean-François Clervoy donne 3 conseils aux personnes confinées chez elles
Sony en dit plus sur sa PlayStation 5, mais il faudra patienter pour découvrir le design de la console
Le nouvel iPad Pro d'Apple se rapproche fortement d'un MacBook
Le gouvernement veut permettre aux films touchés par le coronavirus de sortir plus tôt en VOD