Marchés français ouverture 5 h 10 min
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 746,49
    -5,13 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1282
    -0,0038 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    23 963,73
    -116,79 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    50 948,54
    +2 568,62 (+5,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 435,09
    -20,32 (-1,40 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     

Moins de méthane, plus de forêts: les annonces clés de la deuxième journée de COP26

·2 min de lecture

Deux annonces majeures ont ponctué la deuxième journée de COP26 ce mardi 2 novembre. L'Union européenne a annoncé un investissement d'un milliard d'euros pour la protection des forêts et près 100 Etats projettent de réduire drastiquement leurs émissions de méthane, un gaz à effet de serre.

Deux annonces majeures ont ponctué cette deuxième journée de COP26. a annoncé un investissement d'un milliard d'euros pour la protection des forêts. En parallèle, près de 100 Etats participants projettent de réduire drastiquement leurs émissions de gaz à effet de serre, notamment le méthane. Objectif: respecter l'engagement de ne pas dépasser le +1,5 °C fixé dans l'accord de Paris.

100 pays promettent de réduire leurs émissions de méthane

Avec en ligne de mire un réchauffement de la planète limité à +1,5°C, les dirigeants de la planète sont sous pression pour en faire davantage contre le dérèglement climatique, lors de la conférence climatique de l'ONU prévue sur deux semaines à Glasgow (Ecosse).

d'au moins 30% d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2020, s'est félicitée la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

"Le méthane est l'un des gaz que nous pouvons réduire le plus vite. Ce faisant, cela permettra de ralentir immédiatement le changement climatique", a-t-elle déclaré, soulignant que ce gaz était responsable d'environ 30%" du réchauffement de la planète depuis la révolution industrielle. "C'est un des plus puissants gaz à effet de serre", a renchéri le président américain Joe Biden, assurant que les signataires de cet engagement représentaient 70% du PIB mondial.

Moins connu que le tristement célèbre CO2, le méthane (CH4) est le deuxième gaz à effet de serre lié à l'activité humaine, principalement l'élevage, les combustibles fossiles et les déchets. Surtout, son effet de réchauffement est bien supérieur que celui du dioxyde de carbone, jusqu'à plus de 80 fois.

Les Etats-Unis et l'UE avaient annoncé mi-septembre travailler ensemble sur ce projet d'accord, rejoints depuis par des dizaines d'autres pays dont le Canada, la Corée du Sud, le Vietnam, la Colombie ou l'Argentine.

Émettre moins, mais aussi éliminer plus. Poumons de la planète avec les océans, les forêts jouent à ce titre un rôle essentiel dans la lutte contre le changement cl[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles