Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 861,80
    -141,79 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    16 790,83
    +104,87 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0868
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 027,10
    +1 717,32 (+2,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 392,59
    +38,17 (+2,82 %)
     
  • S&P 500

    5 311,77
    +8,50 (+0,16 %)
     

Pas moins de 146 putschs en Afrique depuis 1952

Nasser et ses proches du Mouvement des officiers libres, ici en 1952, ont inauguré la longue liste des coups d'État qui ont marqué l'histoire de l'Afrique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.  - Credit:- / AFP
Nasser et ses proches du Mouvement des officiers libres, ici en 1952, ont inauguré la longue liste des coups d'État qui ont marqué l'histoire de l'Afrique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. - Credit:- / AFP

Un triste record classe l'Afrique parmi les continents les plus instables depuis la Seconde Guerre mondiale. La tentative de coup d'État qui se déroule en ce moment même au Gabon est en effet la 146e du nom depuis 1945 et le vaste mouvement de décolonisation des années 1960. Selon nos décomptes, 41 pays d'Afrique ont connu au moins une tentative sérieuse de renversement du pouvoir.

Dans le monde, sept coups d'État sur dix environ ont lieu en Afrique. Sur les 146 coups d'État, 37 ont échoué, soit un taux de réussite de 75 % qui laisse à penser que la tentative de renverser le pouvoir est souvent payante… Dans nos calculs, nous avons exclu les mutineries ou complots déjoués avant leur déclenchement, comme à Djibouti en février 2022.

Nasser, premier putschiste d'une longue série

L'Égypte inaugure cette longue série lorsque, dans la nuit du 22 au 23 juillet 1952, Nasser renverse la monarchie du roi Farouk Ier, heureusement sans effusion de sang. Il faut attendre 1958 pour assister au deuxième coup d'État du continent : il a lieu au Soudan, le 17 novembre, quand l'armée empêche le Parlement de siéger et porte au pouvoir le général Ibrahim Abboud. La République du Soudan avait obtenu son indépendance le 1er janvier 1958. Fait particulier : c'est le Premier ministre, Abdallah Khalil, un général à la retraite, qui a planifié ce coup d'État militaire contre son propre gouvernement de coalition…

Le Soudan, depuis, détient le record des putschs avec 10 renversements ou t [...] Lire la suite