La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 922,37
    +660,47 (+2,11 %)
     
  • Nasdaq

    11 491,02
    +136,40 (+1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    27 001,52
    +262,49 (+0,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0678
    +0,0116 (+1,10 %)
     
  • HANG SENG

    20 470,06
    -247,18 (-1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    28 493,20
    +391,90 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,39
    +7,51 (+1,11 %)
     
  • S&P 500

    3 968,21
    +66,85 (+1,71 %)
     

Mohed Altrad: à la conquête d'Engie malgré la polémique

·2 min de lecture

Entre rachats stratégiques et polémiques sur son omniprésence dans le rugby, le fondateur du groupe de services à l’industrie croit toujours en sa bonne étoile. Rencontre.

Détendu. Presque zen. , le fondateur du groupe de services à l'industrie Altrad, sirote un Perrier dans un hall d'hôtel parisien, indifférent au tumulte qui l'entoure. L'homme fait pourtant -la chose est rare dans le milieu économique- à la fois la une des quotidiens sportifs et l'actualité des journaux économiques. La semaine dernière, L'Equipe l'accusait, en tant que président du club de rugby de Montpellier (MHR) et sponsor maillot du XV de France, d'avoir mis Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby (FFR), à son service.

Soupçons de corruption

de Nicolas Sarkozy (2007-2009) est en effet mis en cause, dans un rapport de la Brigade de répression de la délinquance économique, après quatre ans d'enquête, pour des soupçons de corruption, trafic d'influence et prise illégale d'intérêts dans des affaires le reliant à Mohed Altrad. Selon le quotidien sportif, les charges sont accablantes: Bernard Laporte est soupçonné d'avoir fait pression sur la commission d'appel de la Fédération et d'avoir pesé pour réduire, en mars 2017, de 50.000 euros une amende infligée au MHR, qui était déjà présidé par Mohed Altrad. Or, le même Bernard Laporte était alors sous contrat (150.000 euros) pour "quatre prestations de consulting" par Altrad.

"Le dossier est vide, balaie, serein, d'un revers de main, Mohed Altrad. Laporte m'a effectivement conseillé. Et ses prestations n'avaient aucun rapport avec la réduction d'une amende que de toute façon nous ne méritions pas." Le parquet national financier enquête aussi sur l'attribution à Altrad du sponsoring du maillot du XV de France, décroché pour 6,8 millions d'euros, une somme jugée inférieure à celles payées par les partenaires historiques des Bleus comme GMF, Orange, Société générale et BMW. Et, comme si cela ne suffisait pas, le président du MHR a décroché, cet été, le sponsoring des fameux All Blacks pour six ans à partir du mois de janvier! Ce qui fait qu'au prochain Mondial, organisé par Paris en 2023, les All[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles