La bourse ferme dans 1 h 3 min
  • CAC 40

    6 241,36
    -25,92 (-0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 000,43
    -14,37 (-0,36 %)
     
  • Dow Jones

    33 872,48
    +56,58 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,2066
    +0,0048 (+0,40 %)
     
  • Gold future

    1 774,50
    -7,50 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    40 947,07
    -5 095,39 (-11,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 133,54
    +9,64 (+0,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,00
    +0,57 (+0,93 %)
     
  • DAX

    15 228,61
    -91,91 (-0,60 %)
     
  • FTSE 100

    6 916,88
    -21,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    13 931,43
    +113,02 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 155,81
    +20,83 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3854
    +0,0012 (+0,08 %)
     

Mobilité: et si vous passiez au vélo de fonction?

·2 min de lecture

Zenride, Tim Sports, Skipr, Bee.cycle, Azfalte… Les start-up sont de plus en plus nombreuses à proposer des services de vélos de fonction aux entreprises.

Pour rien au monde Emilie Deslogis, analyste à la Financière de l’Echiquier, ne ferait marche arrière. “Après le premier confinement je n’étais pas à l’aise avec l’idée de reprendre les transports en commun, je n’avais jamais fait de vélo à Paris, mais je me suis mise à utiliser les ”. Quand son employeur lui a proposé en juin 2020 de bénéficier d’un vélo de fonction de la start-up Tim Sports, plus fiable que les vélos en libre service, elle n’a donc pas hésité longtemps: "Pour 17 euros par mois j’ai un beau vélo électrique, qui me permet d’aller au travail en 35 minutes, autant qu’en transports en commun, et c’est beaucoup plus agréable de longer les quais de Seine que de prendre le métro. En faisant un peu de sport, j’ai vraiment l’impression d’être plus productive pendant ma journée." Avec ce système, cette Parisienne bénéficie donc d’un vélo à assistance électrique pour 612 euros sur trois ans, (la durée du contrat de son entreprise), alors que le prix d’achat moyen d’un tel vélo se situe .

Ecolo, bon pour la santé, anti embouteillages, et fiscalement avantageux… A l'heure de la troisième vague de l'épidémie de , le vélo de fonction a la cote. Et pour preuve, les start-up se multiplient sur ce bon filon, comme Zenride, Timp Sports, Bee.cycle, ou Azfalte. Toutes proposent un service de location de vélos aux salariés, financés en partie par l’employeur.

fait partie des pionniers du secteur. Lancée en 2018, la start-up a depuis convaincu près de 70 clients, dont Microsoft, Véolia ou Hermès, au bénéfice de 700 salariés. L’entreprise cliente définit une gamme de prix de vélo, ses salariés choisissent leur modèle, Zenride les achète pour eux et leur loue. "Chaque salarié peut aller louer le vélo de son choix dans l’un de nos 70 magasins partenaires", détaille Antoine Repussard, président de la jeune pousse, pour un prix global, entretien et assurance compris, de 30 à 50 euros, dont une partie est prise en charge par l’employeur.

Pour un reste à charge de 15 à 30 e[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi