La bourse ferme dans 4 h 14 min
  • CAC 40

    6 578,42
    +46,50 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 086,66
    +21,83 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    35 058,52
    -85,79 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1809
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 797,60
    -2,20 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    34 192,21
    +2 134,54 (+6,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    945,04
    +68,81 (+7,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,97
    +0,32 (+0,45 %)
     
  • DAX

    15 544,54
    +25,41 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 006,99
    +10,91 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    14 660,58
    -180,14 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 401,46
    -20,84 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3876
    -0,0003 (-0,02 %)
     

« La mobilité n’est viable que si elle est propre et durable »

·2 min de lecture

La mobilité est au cœur du projet du groupe Michelin depuis sa création. En 2017, le groupe a lancé Movin’On qui rassemble toutes les parties prenantes pour une mobilité durable, comme en témoigne Alexis Offergeld, directeur de Movin’On Lab au sein du groupe Michelin.

Quels sont les enjeux des nouvelles mobilités ?

Alexis Offergeld : Il faut savoir que le secteur des transports est l’activité qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre, à hauteur de 31 % en 2019 en France. C’est une réalité à laquelle tout le monde est confronté et, en premier lieu, les acteurs du secteur des transports. Le groupe Michelin a toujours favorisé la mobilité : dès sa création, avec des pneumatiques facilement démontables pour vélo, puis avec le fameux Guide rouge dont l’ambition était d’aider les personnes à se déplacer en leur donnant toutes les informations utiles pour leur trajet.

Aujourd’hui, le monde n’est plus le même et nous nous sommes rendu compte de la nécessité de l’action collective

Aujourd’hui, le monde n’est plus le même et nous nous sommes rendu compte de la nécessité de l’action collective. En 1998, Michelin a créé le Michelin Challenge Bibendum qui réunissait tous les 2 ans tous les acteurs de la mobilité autour de thématiques cruciales. Notre conviction était alors que la mobilité n’était viable sur le long terme que si elle était propre et durable pour la Planète.

Alexis Offergeld, directeur de Movin’On Lab au sein du groupe Michelin. © Artur Szychowski
Alexis Offergeld, directeur de Movin’On Lab au sein du groupe Michelin. © Artur Szychowski

D’où la création de Movin’On ? Comment répond-il à ces enjeux ?

A. O. : Movin’On est donc né d’une conviction : aucun acteur unique ne pourra répondre seul aux enjeux de la mobilité. Notre écosystème rassemble plus de 300 acteurs (villes, pays, entreprises, société civile, organisations internationales…) et s’organise autour d’un noyau dur de 27 entreprises partenaires. Nous agissons au travers de Communautés d’Intérêt : pour un sujet choisi, nous mettons autour de la table 5 à 10 acteurs complémentaires...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles