La bourse ferme dans 28 min
  • CAC 40

    6 697,27
    -8,34 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 165,64
    -6,53 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    35 520,31
    -89,03 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,1647
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 780,90
    -4,00 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    54 888,23
    -2 781,48 (-4,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 510,17
    -24,48 (-1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,98
    -1,44 (-1,73 %)
     
  • DAX

    15 500,99
    -21,93 (-0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 203,55
    -19,55 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    15 188,57
    +66,89 (+0,44 %)
     
  • S&P 500

    4 538,52
    +2,33 (+0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3817
    -0,0009 (-0,06 %)
     

Mobilité de l’emploi : ces salariés qui sont prêts à déménager pour trouver un poste

·1 min de lecture

Historiquement, les Français n’étaient pas particulièrement favorables à l’idée de déménager pour trouver du travail. Cependant, la crise a rebattu les cartes. Aujourd’hui, selon une enquête réalisée par Hello Work (premier acteur digital français de l’emploie, du recrutement et de la formation) auprès de 334 professionnels des RH et du recrutement et de 1.174 actifs en recherche de nouvelles opportunités professionnelles, 4 Français sur 10 se disent prêts à déménager pour un nouvel emploi. Côté recruteur, 56% d’entre eux ont remarqué une augmentation du nombre de candidatures éloignées du lieu de travail par rapport à 2019.

Le télétravail est devenu un élément déterminant dans le choix d’un nouvel employeur pour les candidats. En effet, toujours selon la même étude, 8 candidats sur 10 sont désormais prêts à travailler à distance pour une entreprise située loin de chez eux. Mieux, 1 candidat sur 4 serait même enclin à partir s’installer à l’étranger pour y télétravailler. Si les salariés sont favorables à la nouvelle tendance du télétravail, les recruteurs, eux, se veulent encore prudents quant à cette pratique. 4 DRH sur 10 ne sont absolument pas prêts à embaucher pour des postes en 100% distanciel, même pour des postes le permettant. Malgré ces réticences, 8 recruteurs sur 10 reconnaissent que leurs salariés souhaitent plus de travail en distanciel depuis la crise sanitaire alors que 1 DRH sur 2 affirme avoir élargi son périmètre de recherche de candidat.

>> Notre service - (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Adapter le CPF, favoriser les reconversions… ces propositions pour renforcer la formation des demandeurs d’emploi
Télétravail : ces équipements "haut de gamme" qui risquent d'aggraver les inégalités
Voici de combien le Smic va augmenter au 1er octobre
Vaccin obligatoire : première étape pour les professionnels de santé le 15 septembre, tout ce qu’il faut savoir
Fonction publique : les pistes de la Cour des comptes pour limiter les abus en matière d'arrêt maladie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles