La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    45 943,10
    -6 319,48 (-12,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Mobile : la suppression du roaming au sein de l’Union européenne prolongée de 10 ans ?

·2 min de lecture

La suppression des frais d’itinérance en Europe devrait se poursuivre. Selon Le Figaro, Bruxelles a décidé de prolonger de dix ans la suppression du roaming au sein des pays de l’Union européenne (UE), en vigueur depuis 2017. La Commission européenne a, en effet, proposé un nouveau règlement pour prolonger la mesure jusqu’en 2032. Cette dernière permet de téléphoner ou d’utiliser son forfait internet mobile de n’importe quel État de l’UE sans surcoût. Adoptée initialement pour cinq ans, elle devait prendre fin en 2022.

Une mesure particulièrement populaire auprès des citoyens de l’Union européenne : ces deux dernières années, détaille Les Échos, plus d’un Européen sur deux a voyagé dans un autre pays de l’Union et 170 millions ont profité de la fin du roaming. Selon Thierry Breton, la suppression des frais d’itinérance est même devenue "une pierre angulaire du marché unique". Toutefois, des améliorations sont encore nécessaires, alors que 33% des citoyens européens estiment que la vitesse de son internet mobile est inférieure à celle de son pays d’origine lorsqu’ils sont à l’étranger.

Pour tenter de pallier ce problème, le nouveau règlement présenté par Bruxelles vise également à garantir que "les consommateurs pourront bénéficier de la même qualité et de la même vitesse de connexion à leur réseau mobile à l’étranger que chez eux, lorsque des réseaux équivalents sont disponibles".

>> A lire aussi - Internet, mobile... le palmarès des opérateurs qui reçoivent le plus de lettres de résiliations

Pour rappel, la fin du roaming pour les consommateurs s’applique aux 27 États membres de l’UE ainsi qu’à l’Islande, au Liechtenstein et à la Norvège. Le Royaume-Uni, qui a définitivement cessé d’appliquer les mesures européennes au 1erjanvier, n’est en revanche plus concerné par la mesure, même si la majorité des opérateurs britanniques ont décidé de maintenir la suppression des frais d’itinérance. Si elle est adoptée, la mesure s’appliquera de manière automatique et uniforme dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment virer de l’argent sur le livret d’épargne d’un enfant ?
Et si vous tentiez de doubler votre capital avec le non coté ?
PME, indépendants : le formulaire du fonds de solidarité (enfin) en ligne
Pourquoi l’arrivée du fisc sur les réseaux sociaux ne doit pas inquiéter les contribuables
Mobile, box : dernier jour pour profiter de forfaits à prix cassés !