La bourse est fermée

Votre mission, si vous l'acceptez: sauver des vies avec l'appli Sauv Life

En France, il y a 40.000 à 50.000 morts par arrêts cardiaque par an et le taux de survie est de 2 à 3 % seulement, selon l’association Tom massage cardiaque. Un chiffre qui fait froid dans le dos. Pour augmenter les chances de survie, Lionel Lamhaut, membre de l'association des médecins urgentistes SAUV Life, a imaginé une application du même nom.

Sauv Life est destinée à tous. À l'inscription, il faut renseigner son statut: volontaire formé aux gestes d'urgence ou non, secouriste ou professionnel de santé. Ensuite, le scénario est simple. Quand le 15 reçoit un appel concernant une personne en arrêt cardiaque, il envoie les secours et déclenche Sauv Life. Les utilisateurs de l’application sont géolocalisés et les plus proches sont alors avertis.

Les secours mettent en moyenne 13 minutes 

Les volontaires qui ont répondu à l’alerte de Sauv Life sont ensuite aidés avec des vidéos explicatives des gestes d’urgence ou par une vidéoconférence avec le Samu. Certains sont chargés de pratiquer un massage cardiaque tandis que d’autres sont guidés par l’application vers un le défibrillateur le plus proche. Ils doivent ensuite le ramener sur place afin de gagner du temps à l’arrivée des secours. Et donc de la vie.

À chaque "minute perdue sans massage cardiaque, la survie diminue de 10%”, explique Lionel Lamhaut sur LCI. Les secours mettent en moyenne 13 minutes à arriver sur place...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi