Marchés français ouverture 3 h 11 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,29 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 149,76
    -161,54 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    0,9810
    +0,0014 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    17 807,35
    -204,80 (-1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    20 408,25
    -506,65 (-2,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    455,28
    -7,84 (-1,69 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Mission Artemis : l'Homme pourrait retourner sur la Lune «vers 2026»

© Kevin Dietsch / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Ce samedi, la Nasa va retenter d'envoyer la capsule Orion dans l'espace, après une première tentative annulée à cause d'un problème technique en début de semaine. Un premier pas vers une possible conquête de la Lune. Jean-François Clervoy, astronaute et fondateur d'AirZeroG, estime sur Europe 1 que l'Homme pourrait de nouveau y poser un pied d'ici quelques années.

La Nasa repart à la conquête de la Lune. Alors que la mission Artemis va avoir droit à un nouvel essai ce samedi, après une première tentative d'envoyer la capsule Orion vers la Lune lundi dernier, Jean-François Clervoy, astronaute et fondateur d'AirZeroG, était l'invité de Lenaïg Monier ce samedi sur Europe 1. L'astronaute est revenu sur les problèmes techniques qu'a connu la capsule Orion lors de sa première tentative de décollage. "La Nasa a confirmé ce vendredi la date et l'heure de lancement qui devrait avoir lieu ce samedi à 20h17 heure française", a-t-il rappelé.

"On a encore beaucoup de choses à découvrir"

Des centaines de milliers d'Américains devraient d'ailleurs être présents pour l'évènement, qui aura lieu à Cap Canavera, en Floride. Preuve que la conquête spatiale continue de faire rêver. "Les aventures mystérieuses font rêver. L'espace reste impalpable pour la majorité des gens, c'est quelque chose de virtuel, au-dessus des nuages. On a encore beaucoup de choses à découvrir, notamment sur nos origines, sur l'avenir, sur le fait de savoir s'il y a de la vie ailleurs... Ça fait toujours rêver l'homme depuis qu'il a levé les yeux vers le ciel", ajoute l'astronaute.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Si cette mission est une sorte de grande répétition générale, où des mannequins remplacent les humains, les prochaines devraient quant à elles accueillir des astronautes. "Comme traditionnellement dans les missions spatiales, on a u...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Thomas Pesquet fait un lapsus sur la conquête de la Lune