La bourse ferme dans 6 h 12 min
  • CAC 40

    6 653,51
    +6,20 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 927,21
    +5,94 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0565
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 806,10
    +4,60 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    16 324,97
    +286,46 (+1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    407,01
    +12,32 (+3,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,37
    +0,91 (+1,27 %)
     
  • DAX

    14 302,39
    +37,83 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 489,59
    +17,42 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2255
    +0,0017 (+0,14 %)
     

Mission Artémis : vous pouvez voir l’odyssée d’Orion en direct depuis la capsule

La Nasa a équipé son vaisseau spatial de caméras, ce qui permet de suivre l’épopée du véhicule dans son voyage entre la Terre et la Lune. L’agence peut ainsi partager de nombreuses photos. Mais il y a aussi un flux vidéo qui permet de suivre en direct l’odyssée d’Orion.

Vous pouvez suivre en temps réel le trajet de la mission Artémis I autour de la Lune. Mais il y a mieux : vous avez aussi l’opportunité de vous connecter à l’une des caméras à bord du vaisseau Orion, pour voir l’espace comme si vous vous trouviez à bord. Pour cela, rendez-vous à cette adresse. La vidéo, fournie par la Nasa, est diffusée sur une page spéciale mise en place par IBM.

Une vidéo en direct depuis Orion

Thomas Appéré, docteur en planétologie, a signalé sur Twitter le 24 novembre que la caméra offrait dernièrement une belle vue sur la Terre. C’est d’ailleurs grâce à ces caméras qu’on a pu suivre l’arrivée de la capsule Orion autour du satellite, grâce à ses objectifs situés au niveau des panneaux solaires. C’est à cette occasion que le véhicule a survolé la Lune à 130 km d’altitude à peine.

Attention toutefois : l’agence spatiale américaine rappelle que son flux vidéo n’est pas toujours le plus spectaculaire, car ce n’est pas du cinéma : « Les téléspectateurs peuvent voir ce qui semble être un écran noir lorsque le véhicule est dans l’obscurité.

[Lire la suite]