Marchés français ouverture 6 h 37 min
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,44
    -49,34 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0156
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    23 672,35
    -385,51 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    570,08
    -20,68 (-3,50 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     

Missiles hypersoniques: les dessous de la gifle de l’Europe à MBDA

Mourad Cherfi / MBDA

En lice pour un projet R&D majeur de défense antimissile hypersonique, le champion européen MBDA a été recalé par la Commission européenne, au profit d’un consortium mené par l’espagnol Sener. Une décision qui interpelle.

Une gifle monumentale. MBDA se rêvait en champion européen des missiles hypersoniques (vitesse supérieure à Mach 5), concurrent direct des groupes américains, russes ou chinois sur ce . La défaite du groupe, dans la grande compétition pour le développement d’un missile intercepteur hypersonique (projet EU HYDEF), est un énorme coup d’arrêt aux ambitions du missilier codétenu par Airbus (37,5%), BAE Systems (37,5%) et Leonardo (25%). Ce projet de 36 mois, doté de 110 millions de dollars et financé par le nouveau Fonds européen de défense (FEDef), vise à travailler sur le concept d’un intercepteur endo-atmosphérique (couche haute de l’atmosphère) hypersonique capable de traiter les menaces à l’horizon 2035.

Sur le papier, MBDA était le favori évident. Leader européen du secteur des missiles (4,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 13.000 salariés), le groupe est le seul acteur du Vieux continent à rivaliser avec les géants mondiaux (les américains Raytheon et Lockheed Martin, l’israélien Rafael, le russe Almaz-Antei), avec 16% de part de marché mondiale et 43% en Europe. Il est également en pointe sur le sujet de l’hypersonique. "MBDA travaille de longue date sur l’hypersonique: nous développons un armement hypersonique (le futur missile nucléaire aéroporté ASN4, NDLR), . En termes de capacités sur le sujet, MBDA n’a rien à envier à quiconque."

Missile Aquila

Le missilier européen avait même été sélectionné, en 2019, comme pilote du projet européen TWISTER (), qui ambitionnait déjà de développer un intercepteur hypersonique. MBDA avait dévoilé en avril le nom de ce missile, Aquila. Six pays étaient embarqués dans le programme: la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne et la Finlande. La sélection du consortium dirigé par MBDA pour le programme HYDEF, suite logique de ces travaux, ne faisait donc guère de doute, surtout face à un relatif inconnu sur le segment des missiles, l’espagnol Sener. La gifle n’en est que plus douloureuse.

Comment le géant[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles