La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 258,72
    +7,16 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Missile hypersonique : après la Russie, les États-Unis affirment aussi avoir réussi un test majeur

La course aux armements s'accélère. Ce mardi 17 mai, l'armée de l'air américaine a annoncé avoir effectué un tir d'essai réussi d'un missile hypersonique depuis une forteresse volante B-52. Le missile a été lancé au travers du système ARRW (Air-launched Rapid Response Weapon), un système mis au point par Lockheed Martin, la première entreprise américaine et mondiale de défense et de sécurité.

Comme le rapporte BFMTV, le missile a été tiré au large des côtes du sud de la Californie et a atteint une vitesse cinq fois supérieure à celle de la vitesse du son. Cette annonce démontre la détermination des États-Unis à se doter d'une nouvelle arme au potentiel redoutable. Avant cet essai réussi, le propulseur ARRW avait essuyé trois échecs consécutifs.

Les États-Unis essayent de rattraper leur retard sur la Chine et la Russie

L'armée de l'air américaine a pour objectif de disposer de missiles hypersoniques à compter de 2024. L'US Navy a également confirmé son intention de doter plusieurs de ses destroyers et de ses sous-marins de missiles hypersoniques d'ici à 2028. La défense est aussi à l'honneur. Le Pentagone a conclu un contrat avec trois géants américains de l'industrie de la défense, Raytheon, Lockheed Martin et Northrop Grumman, pour mettre au point un système de défense contre les attaques de missiles hypersoniques.

Il faut dire que dans ce domaine, les États-Unis ont un train de retard sur les autres grandes puissances militaires que sont la Russie et la Chine. La Chine a, en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les banques négligent-elles les épargnants modestes ? Les futurs retraités craignent pour leur autonomie… Le flash éco du jour
Il escroquait ses victimes avec une fausse prime de la CAF
Confronté à une pénurie aux États-Unis, Nestlé va exporter des laits pour bébé depuis l'Europe
Face au manque de personnel, un restaurateur recrute des seniors
Vols en retard : voici la liste des pires aéroports

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles