Marchés français ouverture 43 min
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 018,22
    +146,95 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0583
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    22 110,52
    -119,00 (-0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    19 676,55
    -501,06 (-2,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,08
    -8,72 (-1,89 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     

Miss France : « Ce n’est pas une joyeuse balade de santé... » Le célèbre concours de beauté devant la justice

SIPA

PRUD'HOMMES - La société Miss France et Endemol comparaissaient, ce mardi, devant le conseil des prud’hommes de Bobigny après une plainte de l’association Osez le féminisme, les accusant de pratiques contraires au droit du travail

« Si on voulait faire un cas d’école des critères discriminants, on prendrait le formulaire d’inscription à Miss France. Absolument tout y est ». Concours de beauté ou pas, pour l’association Osez le féminisme, les pratiques de Miss France sont discriminantes et contraires au droit du travail. L’entreprise Endemol France, qui organisait le concours jusqu’à l’an dernier, et la société Miss France, qui a repris le flambeau en 2021, comparaissaient, ce mardi après-midi, devant le conseil des prud’hommes de Bobigny (Seine-Saint-Denis), après avoir été saisi par l’association féministe octobre 2021.

A cette plainte se sont ajoutées celles de trois femmes, en tant que personnes physiques, qui estiment avoir été discriminées, n’ayant pas pu candidater en raison des critères imposés pour participer au concours Miss France.

Des critères discriminants

Et ils sont nombreux : ne pas avoir d’enfant, ne pas avoir été mariée, ne pas consommer d’alcool ou de tabac en public, faire plus d’1m70, ne pas avoir fait de photos en lingerie ou de photos dénudées, « ne pas avoir un comportement contraire aux bonnes mœurs », être « représentative de la beauté », « n'avoir fait l’objet d’aucune poursuite »(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Miss France 2022 : En participant au concours, Marion Ratié, Miss Languedoc, veut « mettre des paillettes » dans sa vie
Miss France 2023 : Paris, ou une ville d’Ile-de-France, va-t-il se manifester pour accueillir le concours ?
Miss France 2022 : Diane Leyre, Miss Ile-de-France, est la nouvelle Miss France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles