Publicité
La bourse ferme dans 4 h 29 min
  • CAC 40

    7 686,45
    +59,32 (+0,78 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 008,78
    +32,65 (+0,66 %)
     
  • Dow Jones

    39 753,75
    +32,39 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    +0,0024 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    2 405,80
    -16,10 (-0,66 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 498,31
    -1 154,02 (-2,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,44
    -5,13 (-0,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,35
    +0,73 (+0,88 %)
     
  • DAX

    18 621,58
    +87,02 (+0,47 %)
     
  • FTSE 100

    8 245,62
    +22,28 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    18 283,41
    -364,04 (-1,95 %)
     
  • S&P 500

    5 584,54
    -49,37 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2962
    +0,0048 (+0,37 %)
     

Miss France 2024 : lourde erreur lors de l’élection de Miss Nouvelle-Calédonie

SIPA

A peine couronnée, Miss Nouvelle-Calédonie 2023 risque malheureusement de remettre son écharpe. Samedi 9 septembre, Mathilda Lelong a remporté le titre lors de l’élection régionale organisée à Nouméa. Malheureusement, une erreur de comptage des voix pourrait la contraindre à laisser son titre à la véritable gagnante.

Comme le détaille Franceinfo, la véritable Miss Nouvelle-Calédonie serait en fait Emma Grousset. Le résultat « officiel et définitif » précise également que Mathilda Lelong n’est arrivée qu’en quatrième position sur sept candidates.

L’erreur est survenue entre le premier et second tour : Mathilda Lelong était bel et bien en tête au premier tour, mais un mauvais décompte des voix a faussé le second tour avec les quatre dernières candidates en lice. L’huissière s’est rendue compte de son erreur et l’a signalée dans la nuit de samedi à dimanche.

PUBLICITÉ

Dans un communiqué relayé mercredi après-midi, la Société Miss France a déclaré avoir "appris avec regret l’annonce par le comité Miss Nouvelle-Calédonie d’une erreur dans la désignation de la gagnante à l’élection de Miss-Calédonie". Il a été ajouté : "Nous prenons acte de ce dysfonctionnement dans l'élection et attendons le procès-verbal officiel établi par le commissaire de justice, présent ce soir-là. Dans l’attente de celui-ci, la Société Miss France se donne un droit de réserve quant à la confirmation de cette élection."

Emma Grousset, en lice pour l’élection de Miss France 2024

En décembre prochain, Emma Gro...


Lire la suite sur ParisMatch