La bourse ferme dans 7 h 36 min
  • CAC 40

    6 798,07
    +58,34 (+0,87 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 137,96
    +48,38 (+1,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1275
    -0,0045 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 799,50
    +11,40 (+0,64 %)
     
  • BTC-EUR

    50 820,12
    +2 233,84 (+4,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 431,90
    -23,51 (-1,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,70
    +3,55 (+5,21 %)
     
  • DAX

    15 364,10
    +107,06 (+0,70 %)
     
  • FTSE 100

    7 108,86
    +64,83 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,92
    -467,70 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 852,24
    -228,28 (-0,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,3335
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Miss France 2022: qui sont les prétendantes?

·11 min de lecture
Amandine Petit, Miss France 2021 - LOIC VENANCE
Amandine Petit, Miss France 2021 - LOIC VENANCE

Qui succédera à Amandine Petit, Miss France 2021? L'élection de Miss France 2022 se tiendra le 11 décembre prochain au Zénith de Caen. Lors de cette soirée, elles seront 29 jeunes femmes en compétition afin de décrocher la couronne convoitée. Découvrez les candidates, région par région.

> Miss Alsace: Cécile Wolfrom

Élue le 10 octobre dernier, cette Strasbourgeoise de 24 ans est étudiante en cinquième année de pharmacie, selon 20 Minutes. Sportive et mélomane, elle se passionne pour le tennis, le ski et la pratique du piano.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Aquitaine: Ambre Andrieu

La Bordelaise de 22 ans a remporté l'écharpe de Miss Aquitaine 2021 au début du mois de septembre. Étudiante en ingénierie, elle connaît déjà bien le milieu télévisuel: comme le rapporte Sud Ouest, elle présente un programme sur la chaîne TV7 baptisé Bivouaq, qui propose une découverte de la Nouvelle-Aquitaine.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Auvergne: Anaïs Werestchack

Cette originaire de Clermont-Ferrand, où elle a effectué ses sept années d'étude de la médecine, est désormais interne dans un cabinet à Béziers, comme le rapporte 7 jours à Clermont. D'après France 3 Auvergne Rhône-Alpes, elle s'est présentée trois fois au titre de Miss Puy-de-Dôme avant de le remporter en juin, ce qui lui a permis de décrocher l'écharpe de Miss Auvergne.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Bourgogne: Chloé Galissi

Chloé Galissi ne sera sans doute pas dépaysée lorsqu'elle devra défiler au Zénith de Caen. Comme le rapporte Paris Match, la jeune femme de 21 ans travaille comme mannequin, représentée par l'agence parisienne VIP Models. Originaire de Chalon-sur-Saône, elle est étudiante en deuxième année d'un BTS immobilier.

> Miss Bretagne: Sarah Conan

La jeune femme de 22 ans, originaire de Lezardrieux (Côtes-d'Armor) est étudiante en master 1 Marketing et Management, selon le site Actu.fr. Très sportive, elle pratique le handball à haut niveau et se passionne pour le surf.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Champagne-Ardenne: Léna Messinger

Couronnée à la mi-octobre, la jeune étudiante de vingt ans souhaite défendre les droits des femmes si elle est élue Miss France, comme le rapporte L'internaute.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Centre Val-de-Loire: Jade Lange

Étudiante en sciences du langage à Orléans, la jeune femme de 18 ans souhaite devenir institutrice, comme le rapporte Le Berry républicain. Elle est née à Malesherbes, dans le Loiret.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Corse: Emma Renucci

À 18 ans, Emma Renucci présente un parcours scolaire exemplaire. Comme le rapporte Corse Matin, cette originaire de Bastia a obtenu un baccalauréat scientifique mention Très bien et a entamé un cursus à l'université Paris Dauphine. En outre, elle se passionne pour la danse, du jazz au contemporain en passant par le classique.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Côte d'Azur: Valeria Pavelin

À 24 ans, la jeune femme originaire de Zagreb en Croatie suit des études pour devenir chirurgienne-dentiste, comme le rapporte Voici. Mais l'objectif immédiat de cette grande blonde de 1,85m est de représenter la Côte d'Azur lors de l'élection de Miss France 2022.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Franche-Comté: Julie Cretin

Etudiante en master marketing et communication, cette Doubienne de 21 ans a été élue Miss France-Comté en septembre. Un "rêve de petite fille", comme elle le confie à L'Est républicain.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Guadeloupe: Ludivine Edmond

La jeune femme de 20 ans étudie la comptabilité et la gestion dans le but de devenir gestionnaire de patrimoine, selon Télé-Loisirs. Elle souhaite oeuvrer pour "l'acceptation des différences": "À mon sens, notre richesse réside dans notre mélanine et la problématique des privilèges, liée à la carnation de peau, pose question."

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Guyane: Mélysa Stéphenson

Étudiante en sociologie et en marketing digital, la jeune femme de 19 ans préside l'association La Fabrique à Pépites, qui oeuvre pour l'insertion professionnelle des jeunes. Comme le rapporte La 1ère, elle souhaite que la médiatisation de Miss France lui permette de sensibiliser à l'endométriose, dont elle souffre.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Île-de-France: Diane Leyre

Diane Leyre est agent immobilier à Paris, après avoir obtenu son Bachelor en Business administration, d'après le site ActuParis. Passionnée de fitness et grande lectrice, elle a également lancé une marque dans le milieu de la mode, rapporte Le Parisien.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Languedoc-Roussillon: Marion Ratié

Actuellement en formation pour devenir experte comptable, la jeune femme de 20 ans vit à Redessan, dans le Gard. Elle se définit comme "épicurienne, dynamique et souriante" dans les colonnes de Objectif Gard.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Limousin: Julie Beve

À 23 ans, Julie Beve est titulaire d'une licence de marketing touristique ainsi que d'un diplôme d'hôtesse de l'air, comme le rapporte Télé Star. Celle qui vit à Meilhards (Corrèze) pratique l'équitation, la natation et la musculation.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Lorraine: Marine Sauvage

Marine Sauvage est en quatrième année de faculté de pharmacie, selon Vosges Matin. Originaire d’Ars-sur-Moselle (Moselle), elle a déjà tenté sa chance au concours de Miss Lorraine 2019 mais n'avait décroché que le titre de 3e dauphine, comme le rapporte RTL.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Martinique: Floriane Bascou

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Mayotte: Anna Ousseni

À 24 ans, Anna Ousseni est diplômée d'un Bachelor responsable de zone import-export, d'après Closer. "Je suis tellement fière de pouvoir représenter notre magnifique île, ses valeurs et sa culture au concours Miss France", a-t-elle déclaré sur Instagram peu après son élection.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Midi-Pyrénées: Hannah Friconnet

"Anxieuse et émotive" mais "passionnée et entière": c'est ainsi que se définit Miss Midi-Pyrénées 2021 dans les colonnes de La Dépêche. Étudiante en communication à Toulouse, la jeune femme de 22 ans adore la cuisine, le yoga et les voyages.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Nord-Pas-de-Calais: Donatella Meden

Résidente de Lambersart, près de Lille, Donatella Meden est étudiante en troisième année de Bachelor dans le management du luxe. La jeune femme de 21 ans souhaite devenir brand manageuse et se passionne pour l'histoire, la musique, le cinéma et la mode, comme elle le déclare dans Lille Actu. En parallèle, elle évolue en tant que mannequin depuis son enfance.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Normandie: Youssra Askry

C'est à Mantes-la-Jolie (Yvelines), loin de la Normandie qu'elle représente, que Youssra Askry a grandi. Elle termine actuellement son master en activités physiques adaptées et santé à l'université de Rouen, selon Télé-loisirs. La jeune femme de 24 ans est elle-même licenciée de la Fédération française d’athlétisme.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Nouvelle-Calédonie: Emmy Chenin

C'est Emmy Chenin, 18 ans, qui représentera la Nouvelle-Calédonie le 11 décembre prochain. Comme elle l'explique dans un portrait diffusé par La 1ère, elle s'est inscrite à l'élection sur une initiative de sa mère et d'une amie: "Je ne regrette pas du tout, parce que c'est une expérience très riche, autant sur le plan personnel qu'avec le contact des autres". Elle estime que "les valeurs principales d'une Miss Nouvelle-Calédonie seraient l'humilité et le respect."

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Pays-de-la-Loire: Line Carvalho

Actuellement étudiante en classe préparatoire dans l'objectif de devenir pilote de ligne, Line Carvalho est "bien déterminée à remporter la couronne de Miss France", comme elle l'explique à L'Éclaireur. À 20 ans, elle est également passionnée par la danse et le spectacle, selon RTL.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Picardie: Hayate El Gharmaoui

À 21 ans, Miss Picardie semble avoir déjà eu plusieurs vies. Actuellement étudiante en Bachelor du business du sport à Paris, cette Compiégnoise a intégré l'équipe municipale de Philippe Mariani (LR) pour les élections de 2020, comme le rapporte Le Parisien: "J’y voyais un moyen de représenter les jeunes des quartiers prioritaires, de donner une bonne image d'eux", déclare-t-elle au quotidien, tout en affirmant être sans étiquette. Elle travaille en alternance pour le Service départemental d'incendie et de secours de l'Oise. Bénévole au Secours populaire, elle fait des maraudes pour les sans-abri et a monté sa propre association de collecte de vêtements.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Poitou-Charentes: Lolita Ferrari

Lolita Ferrari est âgée de 23 ans. Candidate malheureuse de l'élection 2020, durant laquelle elle avait terminé première dauphine de Miss Poitou-Charentes, c'est elle, cette fois, qui représentera sa région au concours Miss France. Comme le rapporte Sud Ouest, elle ambitionne de monter sa marque de produits cosmétiques.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Provence: Eva Navarro

Eva Navarro a 19 ans et est en deuxième année dans une école de relations publiques et d'événementiel, comme le rapporte La Provence. En parallèle, elle travaille comme modèle photo, ce qui lui permet de s'engager dans la compétition avec une petite notoriété sur le web: la jeune femme est déjà suivie par plus de 33.000 personnes sur Instagram.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Réunion: Dana Virin

Originaire de Sainte-Suzanne, Dana Virin, 22 ans, est étudiante en Master 2 Monnaie Banque Finance Assurance. Elle effectue cette année en alternance en tant qu'assistante chargée d'affaires professionnelles, comme le rapporte Télé Star. Dans une interview pour Antenne Réunion, elle dit vouloir soutenir "l'émancipation de la femme": "Il faut que les choses changent, l’afflux des violences conjugales à La Réunion durant la crise sanitaire en témoigne, la parité entre les hommes et les femmes au quotidien, la place de la femme au sein de nos familles..."

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Rhône-Alpes: Charlotte Faure

Charlotte Faure, 20 ans, est en deuxième année de BTS Communication à Grenoble. Originaire de Nîmes, elle pratique le volleyball depuis une dizaine d'années à un niveau professionnel, comme le rapporte Le Journal des Femmes. "Je fais du volley en équipe nationale 2 à Grenoble depuis 10 ans. C'est ça qui m'a appris la persévérance et l'esprit de compétition", détaille-t-elle auprès de France Bleu.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

> Miss Tahiti: Tumateata Buisson

Tumateata Buisson a 24 ans. Elle a été la première miss régionale à être couronnée cette année, en juin dernier. Selon Le Figaro, elle travaille à Tahiti comme chargée de communication dans le domaine du tourisme. "J’ai des origines asiatiques, un prénom tahitien et un nom français, c’est ce qui constitue mon métissage", a-t-elle déclaré aupès de La 1ère.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

L'association Osez le féminisme! a la semaine dernière saisi les Prud'hommes contre le concours de beauté. L'objectif est que les Prud'hommes reconnaissent que les prestations des jeunes femmes ne relèvent pas du bénévolat, et valent donc contrat de travail. Auquel cas, ce dernier serait discriminant, selon l'association.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles