Marchés français ouverture 2 h 50 min
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 591,92
    +160,37 (+0,61 %)
     
  • EUR/USD

    0,9645
    +0,0033 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 672,45
    -182,69 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    20 857,47
    +1 143,90 (+5,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    460,13
    +27,03 (+6,24 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

Miss France 2022 : Diane Leyre, la victoire en famille

·2 min de lecture
LAURENT VU/SIPA/

Quelques minutes après son sacre, Diane Leyre, Miss France 2022, a retrouvé ses parents et son frère, venus à Caen la supporter.

Après le couronnement, le réconfort des siens. Quelques minutes après avoir été élue reine de beauté 2022, Diane Leyre est allée embrasser sa famille, présente dans le public puis en coulisses. Ses parents André et Sabine, ainsi que son frère qui travaille dans la finance à Londres, ont fait le déplacement au Zénith de Caen (Calvados) pour suivre au plus près le show de TF1, scruté par plus de 7 millions de téléspectateurs . La brune d'1m77, titulaire d'un diplôme de commerce international, a été choisie à 50/50 par les téléspectateurs de TF1 et par un jury présidé par Jean-Pierre Pernaut.

Voir aussi : Miss France 2022 : La candidate préférée du public était…

"Maintenant on peut mourir tranquille!", a dit son père au moment de la victoire

«Je n'ai vraiment pas tremblé d'un bout à l'autre, j'étais persuadé qu'elle y arriverait, tout le scénario s'est déroulé merveilleusement bien», a commenté son père, «fier», au micro de RTL . «Je suis d'une famille où je ne pense pas qu'il y ait eu des gens avec des gloires énormes donc pour toute la famille, c'est bien de marquer l'Histoire pour ça», a-t-il ajouté. Auprès du «Parisien », il confie avoir prononcé au moment de la victoire de sa fille «la phrase de Thierry Roland quand la France a battu le Brésil en finale du Mondial 98 : 'maintenant on peut mourir tranquille!'».

La mère, Sabine, a été moins sereine durant la soirée. «Ma fille est spontanée, vous lui posez une question, elle ne réfléchit pas elle répond» , a-t-elle commenté, elle n elle n'avait «pas de souci» sur cette épreuve du concours. Mais Sabine a tout de même eu «très peur» lors du moment où les candidates disposent d'une minute pour se présenter : «son problème était de ne pas paniquer au moment de son(...)


Lire la suite sur Paris Match