Publicité
La bourse ferme dans 4 h 36 min
  • CAC 40

    7 572,33
    -60,38 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 951,94
    -31,17 (-0,63 %)
     
  • Dow Jones

    40 211,72
    +210,82 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0900
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    2 445,20
    +16,30 (+0,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 234,69
    +792,09 (+1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 321,52
    -19,45 (-1,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,12
    -0,79 (-0,96 %)
     
  • DAX

    18 506,15
    -84,74 (-0,46 %)
     
  • FTSE 100

    8 159,65
    -23,31 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    18 472,57
    +74,17 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    5 631,22
    +15,87 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    41 275,08
    +84,40 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    17 727,98
    -287,96 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2964
    -0,0002 (-0,02 %)
     

Mise À Jour Sur Les Travaux D’exploration 2023 À Skyfall

MONTRÉAL QC / ACCESSWIRE / le 13 mars 2024 / VIOR INC. (TSXV:VIO),(OTCQB:VIORF) et (FRANKFURT:VL51) et SOQUEM INC. ont le plaisir d'annoncer les résultats des travaux d'exploration de 2023 sur le projet Skyfall (« Skyfall » ou « le projet »). Les résultats ont permis de confirmer un potentiel pour divers environnements métallogéniques, incluant la découverte d'un indice polymétallique à or-cuivre-cobalt (Au-Cu-Co) nommé indice Forézien (2,9 g/t Au, 0,09 % Cu, et 0,18 % Co) le long d'un axe électromagnétique (EM) de 800 m, ainsi qu'un potentiel en nickel (Ni) pour des minéralisations de type magmatique à nickel-cuivre +/- éléments du groupe du platine (Ni-Cu+/-EGP) avec la présence de conducteurs EM en association avec des unités volcaniques komatiitiques. Ces divers environnements ont été mis en évidence par la combinaison des résultats issus du levé géophysique héliporté VTEM™ Plus réalisé en 2023, ainsi qu'à une validation sur le terrain visant un échantillonnage systématique des conducteurs EM en affleurement. Une présentation détaillée du contexte géologique est disponible sur le site Internet de Vior ICI.

Mark Fedosiewich, président et chef de la direction de Vior, a commenté : " Nous sommes satisfaits de ces premiers résultats qui confirment la présence de systèmes minéralisateurs de grande envergure et renforcent notre enthousiasme pour d'excellentes chances de nouvelles découvertes. En raison des feux de forêt de l'été 2023, le programme d'échantillonnage de Vior a été significativement écourté; ce qui signifie qu'uniquement une fraction des conducteurs EM a été échantillonnée jusqu'à présent et que le potentiel sur le reste de la propriété n'a pas encore été investigué."

Le projet Skyfall est situé à environ 150 km à l'est de Lebel-sur-Quévillon et à 50 km à l'est du projet aurifère de classe mondiale Windfall (développé en partenariat entre Osisko Mining et Gold Field Ltd). Cette grande propriété couvre une superficie de 545 km2 et comprend 985 claims. Elle chevauche deux provinces géologiques, soit le domaine Nord, constitué de l'extrémité est de la ceinture de roches vertes d'Urban-Barry et le domaine Sud, couvrant une séquence de roches appartenant au parautochtone de la province de Grenville (figure 1). Après avoir identifié un potentiel de minéralisation en nickel et sulfures polymétalliques, Vior s'est associée à SOQUEM afin d'accélérer la cadence d'exploration (voir le communiqué de presse de Vior daté du 7 mars 2023).

À propos du potentiel d'exploration à Skyfall

  • Le domaine nord du projet (figure 1) présente une bande de roches mafiques-ultramafiques plurikilométrique. Les roches ultramafiques, principalement reconnues comme des komatiites, sont spatialement associées à de forts conducteurs VTEM™ définissant des cibles de choix pour la découverte de minéralisations Ni-Cu+/-EGP de type magmatique. Seuls quelques jours ont été consacrés à ce secteur en 2023, et la plupart des nombreux conducteurs EM n'ont pas encore été prospectés.

  • Le domaine sud du projet (figure 1), constitué d'unités du parautochtone grenvillien est l'hôte de l'indice Forézien nouvellement découvert. L'échantillon de l'indice a été prélevé dans une unité de sulfures massifs d'environ 1 m d'épaisseur et correspond à un horizon formé par une série de conducteurs EM s'étendant sur une distance de plus de 800 m (figure 2). Cet indice est situé dans une vaste zone d'intérêt couvrant une surface de 35 km2 et constituée de lambeaux plurikilométriques d'unités ultramafiques, d'amphibolites et de métasédiments.

  • Cette zone d'intérêt est définie par de fortes anomalies en Cu, Co et Ni en affleurement (figure 2), indiquant la présence de systèmes minéralisés de grande étendue propice à la découverte de minéralisations polymétalliques plus riches. En plusieurs endroits, la somme combinée des trois éléments dépasse 0,3 % de Cu-Co-Ni. D'autres valeurs fortement anomales ont été détectées en dehors de cette zone, notamment au Lac Augusta (10 km plus à l'est et toujours dans le parautochtone) avec une valeur combinée maximale de 0,46 % Cu-Co-Ni.

PUBLICITÉ

Perspectives 2024

Les équipes seront de retour sur le terrain durant la période printemps-été 2024. Les travaux se concentreront sur la réalisation de décapages et de tranchées sur l'indice Forézien et les environs, ainsi que sur la poursuite de la prospection par Beep Mat™ sur les nombreux conducteurs VTEM™ Plus qui n'ont pas encore été investigués. Globalement, trois environnements métallifères seront recherchés :

  • les minéralisations magmatiques en Ni, Co, Cu et EGP à l'intérieur des roches ultramafiques;

  • la remobilisation possible de ces mêmes minéralisations primaires à l'intérieur des métasédiments adjacents; et

  • la possibilité de minéralisation de type hydrothermale en Au, Co, Cu, aussi encaissée dans les métasédiments.

<strong>Figure 1 : </strong>Localisation du projet Skyfall.
Figure 1 : Localisation du projet Skyfall.
<strong>Figure 2 : </strong>Localisation de l'indice Forézien dans une zone d'intérêt de 35 km<sup>2</sup> enrichie en Cu et Co.
Figure 2 : Localisation de l'indice Forézien dans une zone d'intérêt de 35 km2 enrichie en Cu et Co.

Autre nouvelle

Vior désire annoncer qu'à compter du 13 février 2024, elle a mutuellement mis fin à l'entente de marketing numérique et de relations aux investisseurs avec Machai Capital Inc. (voir le communiqué de presse de Vior du 10 janvier 2024 et du 7 février 2024). Conformément au plan d'options d'achat d'actions de Vior, les 360 000 options d'achat d'actions qui avaient été accordées à Machai Capital Inc. dans le cadre de l'entente n'ont pas été acquises et ont été annulées le 13 février 2024.

À propos de VIOR

Vior est une société d'exploration minière junior basée au Québec dont la stratégie d'entreprise est de générer, d'explorer et de développer des projets de haute qualité dans des juridictions minières éprouvées et favorables en Amérique du Nord. Au fil des ans, la direction et l'équipe technique de Vior ont démontré leur capacité à découvrir plusieurs gisements aurifères et de nombreux prospects de haute qualité. Actuellement, Vior avance rapidement deux projets à l'échelle d'un district au Québec, incluant le projet Belleterre Or et le projet Skyfall. Vior a réalisé des travaux d'exploration préliminaires d'envergure sur la propriété Belleterre en préparation d'un programme de forage de plus de 50 000 mètres. Vior développe aussi activement son projet prometteur Skyfall en partenariat avec SOQUEM Inc.

À propos de SOQUEM

SOQUEM, filiale d'Investissement Québec a pour mission de favoriser l'exploration, la découverte et la mise en valeur de propriétés minières au Québec. Elle contribue au maintien d'une économie forte dans les régions du Québec. Fière partenaire et ambassadrice pour le développement de la richesse minérale du Québec, SOQUEM mise sur l'innovation, la recherche et les minéraux stratégiques pour orienter ses actions de demain.

Personne qualifiée

Le contenu technique de ce communiqué de presse a été revu et approuvé par Laurent Eustache, vice-président exécutif de Vior et Christian Blanchet, directeur des opérations de Vior, personnes qualifiées selon la norme 43-101.

À propos du contrôle de qualité (QA/QC)

Vior a mis en place un programme d'assurance et de contrôle de la qualité (QA/QC) afin de s'assurer que l'échantillonnage et l'analyse de tous les travaux d'exploration sont effectués conformément aux meilleures pratiques de l'industrie, y compris des normes de matériaux de référence certifiés (MRC) et blancs insérés à tous les 20 échantillons. Tous les échantillons prélevés ont été transportés directement par le personnel de Vior au laboratoire de SGS Canada à Val-d'Or, Qc. La préparation des échantillons et l'analyse de l'or ont été effectuées par SGS Canada Inc. avec une préparation des échantillons effectuée à SGS Val-d'Or et une analyse des échantillons effectuée au site de SGS Burnaby, en Colombie-Britannique. Tous les échantillons ont été analysés pour l'or par pyroanalyse (50g) avec une finition par absorption atomique ou par ICP-AES (GE_FAI50V5). Des répétitions ont été effectuées par pyroanalyse (50g) suivie d'un test gravimétrique sur chaque échantillon contenant plus de 3,0 g/t Au. Les échantillons sont également analysés par une digestion à quatre acides avec une méthode ICP-MS et ICP-OES, ainsi que par une digestion à l'eau régale suivie d'une méthode de finition ICP-MS et ICP-OES.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Mark Fedosiewich
President and CEO
613-898-5052
mfedosiewich@vior.ca

Laurent Eustache
Executive Vice-President
514-442-7707
leustache@vior.ca

www.vior.ca
SEDAR: Vior Inc.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des énoncés prospectifs. Tous les énoncés, autres que les faits historiques, qui portent sur les activités, les événements ou les développements que la société croit, présume ou prévoit se produire dans le futur, y compris, sans s'y limiter, le programme d'exploration planifié au projet Belleterre, les résultats d'exploration positifs attendus, le calendrier des résultats d'exploration, la capacité de la société à poursuivre son programme d'exploration, la disponibilité des fonds nécessaires pour poursuivre l'exploration et l'acceptation par le Ministère de l'énergie et des ressources naturelles (« MERN ») de la demande d'abandon des deux concessions minières déposée par 9293-0122 Québec inc., constituent des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables par l'utilisation des termes « ferait », « devrait », « s'attendre », « prévoir », « estimer », « croire », « avoir l'intention », « avoir », « plan » ou « projet », y compris les formes négatives de ces termes ou d'autres variantes de ces termes ou d'une terminologie comparable. Les énoncés prospectifs sont sujets à un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont un grand nombre échappent à la capacité de contrôle ou de prédiction de la Société, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels de la Société s'écartent sensiblement de ceux qui sont annoncés dans les énoncés prospectifs. Divers facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels s'écartent sensiblement des attentes actuelles, notamment le non-respect des dépenses d'exploration prévues, estimées ou planifiées, l'éventualité que les résultats d'exploration futurs ne soient pas conformes aux attentes de la Société, les conditions générales du marché et de l'économie, les fluctuations des marchés mondiaux de l'or, la disponibilité de main-d'œuvre qualifiée et d'équipements, les modifications apportées aux lois et aux exigences d'octroi de permis, les conditions météorologiques imprévisibles, les contestations des titres miniers détenus par la Société, les risques environnementaux, le refus du MERN d'accorder la demande d'abandon des deux concessions minières déposée par 9293-0122 Québec inc. ainsi que les risques identifiés dans le rapport de gestion annuel de la direction de la Société. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes se matérialisent, ou si les hypothèses sur lesquelles les énoncés prospectifs sont fondés s'avèrent inexactes, les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux décrits et, en conséquence, le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Bien que la Société ait tenté d'identifier les risques, les incertitudes et les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels s'écartent sensiblement des prévisions, et il peut y avoir d'autres facteurs imprévisibles faisant en sorte que les résultats ne sont pas conformes à ceux qui étaient envisagés, estimés ou prévus. La Société n'a pas l'intention et n'assume aucune obligation de faire des mises à jour de ses énoncés prospectifs, sauf dans la mesure où les lois applicables l'exigent.

LA SOURCE: Vior Inc.



View the original press release on accesswire.com