La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 982,15
    +167,89 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    13 185,08
    +186,57 (+1,44 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    30 419,12
    +246,13 (+0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    728,34
    +13,14 (+1,84 %)
     
  • S&P 500

    3 801,74
    +33,49 (+0,89 %)
     

Mis au ban par les géants du numérique après l'attaque au Capitole, le réseau social conservateur Parler est hors ligne

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Silence radio sur Parler. Mis en cause par la plupart des géants du numérique en raison de son incapacité à modérer les messages incitant à la violence, le réseau social conservateur est hors service depuis lundi 11 janvier au matin. La veille, Amazon avait décidé de couper l'accès de Parler à ses serveurs, ce qui laisse à penser que ses propriétaires n'ont pas été en mesure de trouver un nouvel hébergeur pour l'instant.

Ces derniers jours, Apple et Google avaient également annoncé leur intention de couper les ponts avec le réseau social prisé des partisans de Donald Trump, dont la fréquentation s'envolait après la décision prise par Twitter de bannir le compte du président américain. Les trois grandes entreprises accusent la plateforme de continuer à relayer des messages d'incitation à la violence après l'invasion du Capitole par des partisans du président mercredi.

Un succès grandissant après le bannissement de Trump par Twitter

Sur le réseau social, le patron de Parler a expliqué que les différents fournisseurs de l'application avaient décidé de couper les ponts avec son entreprise, et a promis de prévenir les utilisateurs lors du retour en ligne de l'application.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi