Marchés français ouverture 3 h 55 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 359,96
    +235,68 (+0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,1422
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 241,71
    -141,61 (-0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    37 468,70
    -485,44 (-1,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 027,37
    +1,64 (+0,16 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Mireille Mathieu, chanter et rien d’autre (Arte) : 3 choses à savoir sur la 'Piaf d’Avignon'

·1 min de lecture

Des chiffres fous

Les chiffres qui jalonnent le parcours de la "Piaf d’Avignon" (la ville où elle naît, le 22 juillet 1946) donnent le tournis. Mireille Mathieu, l’aînée d’une famille modeste de quatorze enfants, a vendu plus de 185 millions de disques et enregistré 1200 titres dans onze langues différentes, dont le japonais.

Une star du petit écran

Le 21 novembre 1965, elle interprète Jezebel, d’Édith Piaf, dans l’émission Télé-Dimanche. "Mireille ne s’est pas rendu compte du nombre de personnes qui pouvaient la voir, se rappelle la journaliste Suzanne Wachs. Télé-Dimanche rassemblait près de 20 millions de téléspectateurs chaque semaine."

À lire également

TPMP : Mireille Mathieu et Bernard Montiel en froid ? Ils s'expliquent ! (VIDEO)

3 chansons… avant la gloire

Mireille fait son premier Olympia, à Paris, en décembre 1965, en première partie de Sacha Distel et de Dionne Warwick. Elle y interprète trois chansons, dont L’Hymne à l’amour, de Piaf. Ce jour-là, Charles Aznavour vient la féliciter dans sa loge. Johnny Stark, qui s’occupe déjà de Johnny Hallyday, lui propose un contrat et devient son imprésario. C’est le début d’une longue carrière…... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles