Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 310,61
    +201,07 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,16
    -9,17 (-0,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Miracle en Colombie : quatre enfants, dont un bébé, survivent seuls 15 jours dans l’Amazonie

JUANCHO TORRESANADOLU

« Une joie pour le pays ». Le président colombien, Gustavo Petro, s’est réjoui ce mercredi 17 en annonçant la découverte sains et saufs de quatre enfants, dont un bébé de onze mois, qui ont survécu seuls plus de 15 jours dans la jungle amazonienne après le crash début mai du petit avion dans lequel ils voyageaient avec leur mère, retrouvée morte tout comme les deux autres adultes à son bord. Plus de cent militaires aidés de chiens renifleurs étaient sur « la piste » des enfants après la découverte d’indices laissant espérer que l’impensable était possible.

À lire aussi Mort de l'«Indien Tanaru», dernier survivant d'une petite tribu d'Amazonie

Les quatre mineurs, âgés de treize, neuf, quatre ans et un bébé de 11 mois devront raconter comment ils ont erré et réussi à survivre pendant plus de 15 jours dans la forêt vierge entre le département de Caqueta, où l’avion a été retrouvé lundi à la verticale le nez écrasé au sol dans une végétation dense, et celui de Guaviare, dans le sud de la Colombie. L’aéronef, un Cessna 206, avait disparu des radars le 1er mai dans les environs de San José del Guaviare, où il devait se rendre.

Les causes de l’accident n’ont pas encore été déterminées. Selon la protection civile, le pilote avait signalé des problèmes de moteur avant que l’avion ne disparaisse des radars. Les autorités ont d’abord annoncé la découverte de l’appareil lundi, avec à son bord le corps sans vie du pilote, mais sans trace alentour des six autres passagers. Pui...


Lire la suite sur ParisMatch