Marchés français ouverture 6 h 22 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 089,23
    +70,90 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1919
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 975,44
    -683,29 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    946,39
    -23,49 (-2,42 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

"Pas une minute de plus!": la colère des agents de la Ville de Paris contre l’allongement de leurs heures de travail

·2 min de lecture

REPORTAGE - Mobilisés depuis plusieurs semaines, les agents de la Ville de Paris continuent de manifester contre l'augmentation du temps de travail prévu dans la loi de transformation de la fonction publique. Ils demandent à la Ville de compenser leur perte de congés.

"Pas une minute de plus!" Tel est le mot d’ordre de la manifestation jeudi 27 mai devant l’Hôtel de Ville de Paris. Sous un grand soleil, quelques centaines d’agents de la Ville de Paris étaient rassemblés pour manifester contre la mise en application de la loi de transformation de la fonction publique. Une réforme qui va se traduire par une augmentation de leur temps de travail et des pertes de jours de congés. Parti le matin du 13e arrondissement, le cortège arrive dans le calme à midi devant la Mairie de Paris. Les drapeaux de la CGT, de Force ouvrière et de l’UNSA garnissent progressivement la rue de Lobau. “Ils sont à qui les congés? Ils sont à nous!” scande au micro un des groupes à l’avant du rassemblement.

Réunion de négociation de dix minutes

La contestation ne faiblit pas contre cette loi. Mardi dernier, plusieurs centaines d’agents de la filière propreté et assainissement de Paris se sont introduits dans l’Hôtel de Ville. Pas d'incursion au sein de la mairie cette fois-ci, les syndicats ont rendez-vous un peu après la manifestation avec l'adjoint chargé du personnel pour une nouvelle négociation. Une réunion qui aura duré dix minutes.

Les agents protestent contre la mise en application des 1607 heures annuelles dans toute la fonction publique, alors qu’il existait depuis 2001, un accord local de dérogation aux 35 heures par semaine. , en 2018, le temps de travail des agents de la Ville de Paris s’élevait à 1552 heures.

Pour Maurice, syndiqué à l’UNSA: “On est remontés contre Anne Hidalgo, parce que la maire vient du Parti socialiste, et qu’elle s’était opposée à cette loi]. Elle dit certaines choses dans les médias, mais elle fait l’inverse à Paris”. Votée en 2019, la loi de la transf[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles