Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 211,72
    +210,82 (+0,53 %)
     
  • Nasdaq

    18 472,57
    +74,12 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0900
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 015,94
    -277,44 (-1,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 412,65
    +3 315,46 (+6,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 320,67
    +51,72 (+4,08 %)
     
  • S&P 500

    5 631,22
    +15,87 (+0,28 %)
     

Le ministre Olivier Dussopt sera jugé en novembre pour des soupçons de favoritisme

Thierry Monasse

Le procès était annoncé, la date est désormais connue. Le ministre du Travail Olivier Dussopt sera jugé à Paris du 27 au 30 novembre pour des soupçons de favoritisme sur un marché public datant de la fin des années 2000, fragilisant sa position au gouvernement. Pour ces faits datant des années 2009-2010, quand il était député et maire d'Annonay (Ardèche), Olivier Dussopt a été cité à comparaître pour favoritisme au profit de la Saur par le Parquet national financier (PNF), la semaine dernière.

Le groupe de traitement de l'eau est poursuivi pour recel de favoritisme, et Olivier Brousse, ancien dirigeant de la Saur, pour complicité de favoritisme, a précisé la source judiciaire, confirmant une information de BFMTV.

Dans une déclaration vendredi 2 juin faisant suite à l'annonce de la date du procès, le ministre estime que ses "expressions orales et écrites ont largement convaincu le parquet", qui "considère que quatre sur cinq" des griefs qui lui étaient reprochés "n'ont aucune consistance et les a classés sans suite", a souligné le ministre. "Aucune corruption ne m'est donc reprochée", se félicite-t-il. Le PNF "considère qu'il subsiste un seul grief", relève-t-il, "en l'occurrence une infraction formelle de favoritisme dans un marché public de 2009, il y a quatorze ans de cela".

Mediapart avait révélé début février ce prochain procès, expliquant qu'une perquisition réalisée chez le ministre par les enquêteurs financiers de l'Office central de lutte contre les infractions financières (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dette : “une baisse des dépenses publiques en France ? Paroles, paroles…”
"Polluants éternels" : trois groupes chimiques paient 1,2 million de dollars pour éviter des poursuites
Le télescope Kepler a trouvé trois nouvelles exoplanètes
L'Ukraine n'aurait presque plus de drones Bayraktar TB2
Votre voisin a-t-il le droit de faire des travaux le dimanche ?