La bourse ferme dans 21 min
  • CAC 40

    6 695,29
    -10,32 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 164,13
    -8,04 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    35 494,92
    -114,42 (-0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,1643
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 781,40
    -3,50 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    54 460,15
    -3 226,31 (-5,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 510,17
    -24,48 (-1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,62
    -1,80 (-2,16 %)
     
  • DAX

    15 496,62
    -26,30 (-0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 200,09
    -23,01 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    15 180,49
    +58,82 (+0,39 %)
     
  • S&P 500

    4 534,95
    -1,24 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3808
    -0,0018 (-0,13 %)
     

Comment la ministre du Logement veut inciter les propriétaires à baisser leurs loyers

·2 min de lecture

Après neuf mois de consultation auprès des citoyens, des professionnels et des experts de l’habitat, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, présente ce jeudi 14 octobre les conclusions du cycle de réflexion “Habiter la France de demain”. Elle détaille à Capital les dernières réformes qu’elle mènera d’ici la fin du quinquennat et livre les grandes orientations stratégiques qu’elle souhaite impulser pour la suite.

Capital : Le choc de l’offre promis en début de quinquennat par Emmanuel Macron ne s'est jamais produit. Les consultations que vous avez menées avaient-elles pour but de relancer la production de logements ?

Emmanuelle Wargon : la démarche “Habiter la France de demain”, initiée en février et menée collectivement, avait pour but de construire une vision, un projet pour le logement. Il ne s’agissait pas de produire des mesures d’urgence pour répondre aux besoins. ​​Ces mesures d'urgence pour le logement, en réalité, elles ont déjà été identifiées et proposées par la commission présidée par François Rebsamen. Et nous les traduirons d’ailleurs dès cet automne, dans le projet de loi de finances 2022. L’objectif que nous nous sommes fixé avec cette consultation, c’est avant tout de nous projeter dans l’avenir, de proposer des orientations stratégiques. Et, lorsque c’est possible, de prendre des mesures à l’appui. Mais pour cela, il faut disposer d’une vision large, d’ensemble. On ne peut pas se concentrer uniquement sur le logement. C’est également un sujet d’urbanisme, d’aménagement du territoire, de transports, de modes de travail… L’idée, c’est de réfléchir à l’habitat de demain, écologique et désirable, tout en répondant aux besoins.

>> A lire aussi - Logement : Jean Castex annonce plusieurs mesures pour relancer la construction

N’y a-t-il pas une contradiction apparente entre le besoin de construire et la volonté de mieux protéger l’environnement ?

L’enjeu c’est surtout de réussir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Propriétaires : devez-vous loger gratuitement votre enfant ou lui faire payer un loyer ?
Immobilier : inauguration d’une façade de logement capable de lutter contre la pollution
Immobilier : gare à un krach à Francfort, Toronto, Hong Kong... et Paris ?
Crédit immobilier : le taux d’apport personnel explose pour les emprunteurs
Énergie : un Français sur cinq dit avoir souffert du froid chez lui en 2021

VIDÉO - Rentrée universitaire : la crise du logement pour les jeunes Européens

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles