La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 616,50
    +481,51 (+1,65 %)
     
  • Nasdaq

    10 984,99
    +155,49 (+1,44 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9727
    +0,0129 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 049,97
    +324,10 (+1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,57
    +15,79 (+3,68 %)
     
  • S&P 500

    3 706,27
    +58,98 (+1,62 %)
     

Le ministre de l'Éducation annonce une revalorisation salariale pour les enseignants à la rentrée 2023

Pixabay

Bonne nouvelle pour les enseignants. La revalorisation salariale tant attendue sera effective à la rentrée 2023. C'est ce qu'a annoncé lundi 12 septembre le ministre de l'Éducation nationale. Sur Franceinfo, Pap Ndiaye a ainsi assuré qu'à la rentrée prochaine, aucun enseignant ne toucherait moins de 2.000 euros par mois. "Cela concernera les jeunes enseignants, mais aussi les milieux de carrière. Il y a un 'plat' dans les carrières qui dure au moins une dizaine d’années auquel nous devons toucher de manière à ce que les enseignants en milieu de carrière voient leur progression se matérialiser d’un point de vue financier", a-t-il expliqué.

Les jeunes enseignants ne seront pas les seuls à bénéficier de ce coup de pouce, les professeurs en milieu de carrière vont également voir leur salaire boosté. "Nous préciserons les pourcentages d'augmentation à partir du mois d'octobre, lorsque la loi de finances sera discutée au Parlement", a précisé Pap N'diaye. Objectif : tenter de susciter de nouvelles vocations, alors que le métier fait face à une pénurie. Un manque d'enseignants qui a poussé le ministère de l'Éducation à embaucher 4.500 contractuels pour la rentrée 2022.

Comme le rappelle Actu.fr, le salaire moyen d'un enseignant titulaire est de 2.560 euros nets alors qu'un contractuel émarge à 1.728 euros en moyenne. La rémunération d'un professeur des écoles s'établit à 2.407 euros en moyenne dans le secondaire, contre 2.695 euros pour un titulaire du Capes et 3.719 euros pour un professeur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce département est prêt à tester le conditionnement du RSA à une activité
Entreprendre : pourquoi il est important de (mieux) se former
Interdiction du démarchage au CPF : voici quand le texte sera examiné à l'Assemblée nationale
Formation : déjà plus de 800 inscrits à notre salon CPF, plus que 10 jours pour y participer gratuitement
Assurance chômage : à quoi pourrait ressembler la nouvelle réforme ?