La bourse ferme dans 7 h 36 min
  • CAC 40

    6 217,74
    -135,20 (-2,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 607,27
    -83,47 (-2,26 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0482
    +0,0016 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 810,30
    -5,60 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    27 810,01
    -838,46 (-2,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    649,19
    -21,49 (-3,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,81
    +0,22 (+0,20 %)
     
  • DAX

    13 706,97
    -300,79 (-2,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 325,63
    -112,46 (-1,51 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 065,10
    -579,18 (-2,81 %)
     
  • GBP/USD

    1,2375
    +0,0033 (+0,26 %)
     

Le ministre iranien du pétrole en visite au Venezuela

Photo fournie par la présidence vénézuélienne de Nicolas Maduro serrant la main du du ministre iranien du Pétrole Javad Owji, à Caracas, le 2 mai 2022 (AFP/-) (-)

Le ministre iranien du Pétrole, Javad Owji, effectue une visite officielle au Venezuela, important allié de Téhéran en Amérique latine, a annoncé lundi le gouvernement.

"J'ai reçu Son Excellence Javad Owji, ministre du Pétrole de la République islamique d'Iran soeur. Une réunion productive pour approfondir les liens de fraternité et de coopération en matière d'énergie", a tweeté le président vénézuélien Nicolas Maduro, sans donner de détails.

M. Owji s'est entretenu avec son homologue vénézuélien Tareck El Aissami, qui a publié lundi sur son compte Instagram une vidéo le montrant en train de recevoir son hôte dans son bureau. "Javad, mon frère. Comment vas-tu? Quel plaisir de t'avoir ici", y déclare le ministre vénézuélien en serrant la main de son homologue iranien.

La visite a "pour objectif d'approfondir les mécanismes de coopération bilatérale" et "la construction de voies et mécanismes pour dépasser les mesures coercitives unilatérales imposées par le gouvernement des Etats-Unis et leurs alliés", a précisé dans un communiqué le ministère vénézuélien du Pétrole.

Les relations bilatérales entre les deux pays producteurs de pétrole se sont resserrées avec l'arrivée au pouvoir du dirigeant socialiste Hugo Chavez (1999-2013) et se sont encore renforcées sous la présidence de son successeur, M. Maduro qui, outre l'Iran, s'appuie sur ses alliés russe et chinois.

Elles sont devenues encore plus étroites après les sanctions imposées par Washington sur les exportations de pétrole d'Iran et du Venezuela et sur plusieurs membres du pouvoir des deux pays.

En 2020, lors d'importantes pénuries de combustibles au Venezuela en raison d'une chute brutale de la production de brut, Caracas avait reçu de Téhéran deux navires chargés de combustibles et de dérivés pour résoudre la crise.

Fin 2020, lors d'une visite à Caracas, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif avait assuré que son pays resterait "au côté" du Venezuela.

ba/jt/llu/jb/lab/cco/ybl

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles