La bourse ferme dans 51 min
  • CAC 40

    6 750,65
    +26,84 (+0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 143,09
    +25,14 (+0,61 %)
     
  • Dow Jones

    34 915,22
    -201,18 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,1847
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 812,70
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    32 933,70
    +103,76 (+0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    957,60
    +30,83 (+3,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    69,10
    -1,46 (-2,07 %)
     
  • DAX

    15 680,41
    +125,33 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 127,87
    +22,15 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    14 752,14
    -9,15 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 407,53
    -15,62 (-0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • GBP/USD

    1,3909
    -0,0006 (-0,04 %)
     

Ministère saoudien des Finances : les services du FMI réaffirment la poursuite de la reprise de l'économie saoudienne

·5 min de lecture

RIYADH, Arabie saoudite, 9 juillet 2021 /PRNewswire/ -- Les services du FMI ont réaffirmé la poursuite de la reprise de l'économie saoudienne et le ralentissement de l'inflation de l'indice des prix à la consommation (IPC). Ils prévoient que la croissance du PIB non pétrolier atteindra 4,3 % cette année et 3,6 % en 2022. Le FMI prévoit que le secteur privé mènera la croissance cette année pour atteindre 5,8 %, et qu'elle se poursuivra à moyen et à long terme avec une croissance moyenne de 4,8 %. Cette déclaration figurait dans la conclusion de la consultation au titre de l'article IV de 2021, qui a été publiée récemment. Les services ont salué la réponse rapide et décisive du gouvernement saoudien à la pandémie de COVID-19 et la création précoce d'un comité suprême de crise pour gérer et coordonner les efforts entre les organismes gouvernementaux, ainsi que les réformes ambitieuses mises en œuvre plus tôt dans le cadre du plan Saudi Vision 2030. Toutes ces actions ont joué un rôle déterminant pour aider l'économie saoudienne à surmonter la pandémie. La numérisation croissante des services gouvernementaux et financiers, les réformes visant à accroître la mobilité du marché du travail et des mécanismes régulateurs ont fait en sorte que l'économie était bien équipée pour gérer la crise de la COVID-19. De plus, le « Programme de soutien au financement du secteur privé », lancé par la Banque centrale saoudienne, a permis d'aider les PME à faire face aux défis de la pandémie.

Les services du FMI ont également réaffirmé que les politiques de soutien à l'économie non pétrolière ont été couronnées de succès, que la création du « Comité de réponse de haut niveau à la crise » a joué un rôle central dans la gestion efficace et proactive de la crise, et que des mesures strictes de confinement précoce et d'atténuation des risques pour la santé ont limité les cas et les décès.

En ce qui concerne les performances économiques actuelles, les services estiment que le programme de partenariat « Shareek » offrira des incitations par le biais du système fiscal, de l'accès au crédit et des réformes réglementaires pour encourager les investissements. En outre, ils estiment que les réformes du marché du travail (annulation du système de parrainage Kafala) se traduiront par un marché du travail plus compétitif qui est plus attractif pour les expatriés hautement qualifiés. En ce qui concerne les réformes en cours visant à stimuler l'emploi des femmes, les services prévoient une hausse continue des taux d'activité des femmes (augmentation de 13 points de pourcentage pour atteindre plus de 33 % au cours des deux dernières années). Ils ont également prévu que le crédit au secteur privé augmentera fortement, stimulé par les prêts au logement et aux PME. Ils estiment que la nouvelle loi sur la sécurité sociale constitue une étape importante pour renforcer le cadre de soutien des revenus pour les moins bien nantis.

Les services du FMI ont indiqué que le potentiel des énergies renouvelables en Arabie saoudite est énorme et qu'il attirera des investisseurs privés nationaux et étrangers. Ils ont salué l'annonce par les hauts dignitaires de la stratégie saoudienne pour le climat et l'engagement des dirigeants du pays à réduire les émissions de GES.

En ce qui concerne les finances publiques et la transparence, les services du FMI ont confirmé que des progrès significatifs ont été réalisés récemment pour accroître la responsabilité et la transparence dans les marchés publics, notamment par le biais de la « Plateforme Etimad ». Ils ont salué le rythme impressionnant des réformes sur le marché des capitaux visant à accroître la liquidité et la profondeur des marchés locaux d'actions et d'obligations, notamment en donnant un accès plus large aux investisseurs étrangers et en introduisant des produits dérivés financiers. Les services ont souligné que la liquidité du système bancaire se situe à des niveaux très confortables.

La déclaration finale de la consultation au titre de l'article IV de 2021 portait sur l'inclusion financière et la fintech, indiquant que le secteur de la fintech en Arabie saoudite évolue rapidement avec le soutien de la SAMA et de la CMA. La déclaration finale a souligné que le régime de change fixe reste la meilleure option, car l'Arabie saoudite dispose de réserves élevées qui sont plus que suffisantes pour maintenir ce taux de change fixe.

Son Excellence le ministre des Finances, M. Mohammed Al-Jadaan, a déclaré que la déclaration finale soulignait les indicateurs actuels et futurs de l'économie saoudienne et qu'elle a réussi à surmonter de nombreux obstacles et défis auxquels le monde a été confronté cette année et l'année dernière. Cela a contribué à la viabilité financière qui a amélioré la solidité et la force de l'économie. Son Excellence a souligné le rôle déterminant des réformes économiques et structurelles que le gouvernement saoudien a mises en œuvre dans le cadre du plan Saudi Vision 2030 et l'effet qu'elles ont eu sur la réalisation d'une économie durable et globale. Les services du FMI ont également salué les efforts déployés par le Royaume pour atténuer les effets économiques, sociaux et sanitaires de la pandémie de COVID-19.

Il convient de noter que la mission des services du FMI a publié précédemment une déclaration à l'issue de la consultation au titre de l'article IV de 2021 du Royaume d'Arabie saoudite, qui s'est tenue en avril 2021. Les présentes conclusions confirment les premiers résultats obtenus dans la déclaration précédente.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles