La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,81
    -63,17 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 159,73
    -35,19 (-0,84 %)
     
  • Dow Jones

    34 705,88
    -58,94 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1712
    -0,0034 (-0,29 %)
     
  • Gold future

    1 752,40
    +2,60 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    35 854,01
    -1 904,62 (-5,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 042,31
    -60,75 (-5,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,82
    +0,52 (+0,71 %)
     
  • DAX

    15 534,31
    -109,66 (-0,70 %)
     
  • FTSE 100

    7 056,44
    -21,91 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    14 971,28
    -80,97 (-0,54 %)
     
  • S&P 500

    4 440,39
    -8,59 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3673
    -0,0048 (-0,35 %)
     

Le ministère des Armées annonce le recrutement de centaines de cyber-combattants supplémentaires

·1 min de lecture

Le ministère français des Armées compte embaucher près de 800 cyber-combattants supplémentaires, en plus des 1 100 embauches initialement prévues d'ici 2025, face à "la multiplication et la gravité des cyberattaques", a annoncé mercredi 8 septembre la ministre Florence Parly dans un discours. Alors que la France dispose depuis 2017 d'un commandement militaire de cyberdéfense ("Comcyber"), la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 prévoit un budget de 1,6 milliard d'euros pour la cyberdéfense et le recrutement de 1 100 cybercombattants supplémentaires pour atteindre un effectif de 4 000 personnes.

Or "compte tenu de la multiplication et de la gravité des cyberattaques, j'ai décidé d'intensifier les recrutements durant la période 2019-2025", a précisé la ministre au Forum international de la cybersécurité de Lille (Nord), car "d'un 'nouvel espace de conflictualité', nous en sommes aujourd'hui à nous interroger sur l'existence d'une 'Guerre froide dans le cyberespace'", où Russes et Chinois sont régulièrement accusés de prédation par les Occidentaux.

À lire aussi — Les cyberattaques ont été multipliées par quatre en un an

Ainsi, "le ministère des Armées recrutera 770 cyber-combattants en plus des 1 100 initialement prévus" pour atteindre 5 000 personnels en 2025 au sein des armées, de la Direction générale de l'armement (DGA) et du service de renseignement extérieur français (DGSE), détaille-t-elle dans son discours en rappelant l'ambition de la France de devenir "un champion (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des scientifiques ont découvert une nouvelle espèce de dinosaure aux dents de requin
Les lunettes intelligentes Ray-Ban de Facebook sont capables de prendre des photos et de téléphoner
Les pirates informatiques, nouvelles craintes des compagnies aériennes
Le lancement de James Webb, 'plus grand satellite jamais envoyé dans l'espace', est prévu le 18 décembre
Le variant Mu est 'potentiellement préoccupant' selon l'Agence européenne des médicaments

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles