La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 148,62
    -275,76 (-1,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Minimum de pension à 1.200 euros : le gouvernement et le casse-tête des poly-pensionnés

insta_photos/Adobe Stock

En marge de la présentation de la réforme des retraites, le gouvernement a annoncé une hausse du minimum de pension à 85 % du smic, soit autour de 1.200 euros, à partir du 1er septembre. Une mesure dont les "modalités de financement" et les "contours" doivent encore être précisés, puisque au départ, elle ne devait concerner que les nouveaux retraités. Après discussions avec Les Républicains et les syndicats notamment, elle a été étendue à l’ensemble des retraités. Mais cela pose un autre problème, révèle Franceinfo. Selon Élisabeth Borne, "deux millions de petites retraites" devraient donc être augmentées. Cela concerne évidemment les retraités (ou futurs) qui auront un certain nombre de trimestres cotisés.

1,8 million de personnes éligibles plus précisément, mais pour les poly-pensionnés, ceux qui touchent des pensions de retraite de différentes caisses, une question se pose : comment les repérer ? Car si tous les retraités, après 2010, ont vu leur dossier informatisé, pour ceux qui ont liquidé leur retraite avant cette date, rien n'indique avec certitude qu'ils pourront bénéficier de ce minimum de pension. Une source de Franceinfo à l'Élysée indique que la recherche de ces personnes se fera "à la main" et que cela provoquera inévitablement des erreurs et surtout des retards. Donc selon le gouvernement, même si la réforme entre en vigueur en septembre prochain, certains devront encore attendre.

Une nouvelle épine dans le pied de l'exécutif qui a fait de ce point un élément phare (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pénibilité et retraite : qui peut bénéficier d’un départ anticipé ?
Réforme des retraites : le gouvernement peut-il vraiment lâcher du lest ?
Réforme des retraites : 50.000 personnes pourraient décaler leur départ cette année
Réforme des retraites : les principales mesures du texte présenté ce lundi
Classement : le Top 10 des pays où passer sa retraite