Marchés français ouverture 3 h 41 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 093,00
    +217,77 (+0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    29 156,69
    +274,23 (+0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    29 272,30
    +1 757,75 (+6,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    841,51
    +54,89 (+6,98 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Mini-crédits, achats fractionnés… des services bancaires bientôt mieux encadrés ?

·1 min de lecture

Alors que l’exécutif craint que la crise économique ne débouche sur une vague de surendettements, Matignon et Bercy ont décidé d’y voir plus clair. Le député Philippe Chassaing a ainsi été missionné pour produire un rapport sur la situation du surendettement en France. Ses réflexions devront être remises d’ici le 31 juillet.

La situation est paradoxale, car les chiffres de la banque de France sont pour le moins rassurants. A date de mars, la quantité de “primo déposants”, les ménages victimes de surendettement pour la première fois, n’a jamais été aussi faible depuis la création de la procédure en 1990. “On voyait que le niveau était au plus bas, ce qui est pour le moins étonnant car traditionnellement dans une crise économique, le surendettement progresse souligne Philippe Chassaing, parlementaire de la majorité. Cela suscite donc de l’espoir et de l’inquiétude”.

>> A lire aussi - Surendettement : pourquoi le nombre de dossiers chute

Espoir car, estime le député, les nombreux dispositifs mis en place par l’exécutif ont porté leur fruit, et en premier lieu le chômage partiel permettant aux salariés de conserver au moins 80% de leurs revenus. Inquiétudes car les manifestations du surendettement auraient changé de forme. Le crédit à la consommation, strictement encadré en France, serait devenu marginal et aurait laissé place à des dettes locatives. “Les familles monoparentales et certains étudiants ont tenu bon pendant de longs mois grâce à leurs économies, mais on commence à observer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Suppression des taxes funéraires : autopsie d’une mesure qui pourrait faire grimper le prix des concessions
Surendettement : les propositions de l’UDI pour alléger la facture bancaire
Plan épargne logement : les ouvertures de PEL bientôt mieux contrôlées
Donations : l’abattement exceptionnel de 100.000 euros prend fin très bientôt !
Rendements, frais, risques... comment bien lire les pubs des produits d’épargne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles