La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 068,34
    +292,91 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,0425
    -0,0058 (-0,55 %)
     
  • Gold future

    1 807,70
    +0,40 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    18 530,87
    +186,04 (+1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    416,25
    -3,89 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,32
    +2,56 (+2,42 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 104,39
    +75,66 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    3 819,97
    +34,59 (+0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0084 (-0,69 %)
     

Les millionnaires se déplacent à nouveau : les Émirats arabes unis sont l'endroit où il faut être, tandis que la Russie est le pays à fuir

LONDRES, 13 juin 2022 /PRNewswire/ -- Un tsunami de capitaux privés a quitté la Russie et l'Ukraine, le Royaume-Uni a perdu sa couronne de plaque tournante de la richesse, et les États-Unis s'effacent rapidement en tant qu'aimant pour les riches du monde. En effet, les Émirats arabes unis devraient les dépasser en attirant les plus grands flux nets de millionnaires au monde en 2022, selon le dernier Henley Global Citizens Report, qui suit les tendances de migration de la richesse privée et des investissements dans le monde entier.

Le rapport du deuxième trimestre publié aujourd'hui par la société de conseil en investissement Henley & Partners, spécialisée dans la résidence et la citoyenneté internationales, présente exclusivement les dernières prévisions d'entrées et de sorties nettes de millionnaires en dollars américains en 2022 (c'est-à-dire la différence entre le nombre de personnes fortunées qui s'installent dans un pays et le nombre de celles qui en partent), selon les prévisions de New World Wealth.

Comme prévu, c'est la Russie qui a subi la plus forte émigration de millionnaires au cours des six derniers mois, avec des prévisions de sorties nettes de 15 000 personnes d'ici la fin de 2022, soit 15 % de sa population d'individus fortunés et 9 500 de plus qu'en 2019, avant la pandémie. L'invasion de la Russie entraîne à son tour une forte augmentation des sorties de personnes fortunées d'Ukraine, qui devrait subir la perte nette la plus élevée de son histoire - 2 800 millionnaires (42 % de sa population de personnes fortunées) et une perte nette de 2 400 personnes de plus qu'en 2019. Aucun chiffre spécifique au pays n'est disponible pour 2020 et 2021 en raison des confinements et des restrictions de voyage liées à la Covid-19.

Les chiffres prévisionnels du Henley Private Wealth Migration Dashboard montrent que les 10 premiers pays pour les entrées nettes de particuliers fortunés en 2022 seront les EAU, l'Australie, Singapour, Israël, la Suisse, les États-Unis, le Portugal, la Grèce, le Canada et la Nouvelle-Zélande. Un grand nombre de millionnaires devraient également s'installer dans les « trois M » : Malte, l'île Maurice et Monaco. À l'inverse, les dix pays enregistrant les plus fortes sorties nettes de capitaux devraient être la Russie, la Chine, l'Inde, Hong Kong, l'Ukraine, le Brésil, le Royaume-Uni, le Mexique, l'Arabie saoudite et l'Indonésie.

Le Dr Juerg Steffen, PDG de Henley & Partners, indique que d'ici la fin de l'année, 88 000 millionnaires devraient avoir déménagé dans de nouveaux pays, soit 22 000 de moins qu'avant la pandémie de 2019. « L'année prochaine (2023), on prévoit les plus grands flux migratoires de millionnaires jamais enregistrés (125 000) car les investisseurs fortunés et leurs familles se préparent sérieusement au nouvel ordre mondial post-Covid. »

Selon les dernières données, le Royaume-Uni, autrefois présenté comme le centre financier du monde, continue de perdre régulièrement des millionnaires, avec des sorties nettes de 1 500 personnes prévues pour 2022. Cette tendance a commencé il y a cinq ans avec le vote du Brexit, et on estime que le Royaume-Uni a subi une perte nette totale d'environ 12 000 millionnaires depuis 2017.

L'Amérique est aussi notablement moins populaire parmi les millionnaires migrateurs, en partie à cause de la menace d'impôts plus élevés. Le pays attire toujours plus de personnes fortunées qu'il ne perd à l'émigration, avec un afflux net de 1 500 personnes prévu pour 2022, bien que cela représente une chute vertigineuse de 86 % par rapport aux niveaux de 2019, qui ont vu un afflux net de 10 800 millionnaires.

En revanche, les Émirats arabes unis sont devenus le centre d'un intérêt intense de la part des investisseurs fortunés et devraient connaître l'afflux net le plus élevé de personnes fortunées au monde en 2022, avec une prévision de 4 000 personnes ; une augmentation spectaculaire de 208 % par rapport à l'afflux net de 1 300 en 2019 et l'un des plus importants jamais enregistrés.

Selon le journaliste primé Misha Glenny, qui commente le Henley Global Citizens Report, les Russes fortunés s'installent en grand nombre aux Émirats arabes unis et en Israël. « Bien avant l'imposition de sanctions sur le système bancaire russe, un tsunami de capitaux quittait le pays, en grande partie provoqué par le style de gouvernement de plus en plus capricieux du président Vladimir Poutine et ses exigences de loyauté envers les Russes de la classe moyenne et des classes aisées. »

Le professeur Trevor Williams, ancien économiste en chef de la Lloyds Bank Commercial, estime que les économies émergentes devraient connaître un véritable boom au cours de la prochaine décennie. « Le nombre de personnes fortunées au Sri Lanka devrait augmenter de 90 % d'ici 2031, tandis que la croissance du nombre de millionnaires en Inde et à l'île Maurice devrait atteindre 80 %, et celle de la Chine 50 %, contre seulement 20 % aux États-Unis et 10 % en France, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni. »

Lire le communiqué de presse dans son intégralité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles