La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 152,58
    +302,32 (+1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Des milliers de participants à la Gay Pride de Varsovie

·2 min de lecture

Des milliers de personnes ont participé samedi à la "Parade de l'égalité" organisée à Varsovie, un évènement qui n'avait pas eu lieu en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, afin de défendre les droits des minorités sexuelles en Pologne.

Le Conseil de l'Europe classe la Pologne en dernière position de l'Union européenne en matière de droits des LGBTQ (lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers), estimant dans un rapport récent que les principaux responsables politiques du pays avaient aggravé la situation ces dernières années.

Organisé conjointement par différentes organisations de défense des droits des minorités, avec le soutien du maire libéral de Varsovie, Rafal Trzaskowski, le long cortège des manifestants aux couleurs arc-en-ciel, a défilé à travers le centre de la capitale polonaise, sous un soleil de plomb et aux sons de musiques diffusées depuis des plateformes roulantes.

Selon les journalistes de l'AFP sur place, près de 20.000 personnes, en grande majorité des jeunes, ont participé à la marche. Ni la police ni la mairie n'ont communiqué leurs estimations sur le nombre de participants.

"L'arc-en-ciel n'offense personne" était le slogan très présent lors de la manifestation.

En mars, un tribunal polonais a acquitté trois militantes des droits homosexuels accusées d'offense aux sentiments religieux pour avoir collé des affiches de la Vierge Marie auréolée d'un arc-en-ciel.

Les accusées risquaient jusqu'à deux ans de prison aux termes du code pénal polonais.

Selon le chef du parti conservateur nationaliste Droit et Justice (PiS) au pouvoir depuis 2015, Jaroslaw Kaczynski, les homosexuels constituent une menace pour la famille traditionnelle.

Le président Andrzej Duda a assimilé "l'idéologie LGBT" au communisme et, avec le soutien du gouvernement, plusieurs régions ou communes de ce pays considéré comme attaché aux valeurs catholiques se sont déclarées exemptes de "l'idéologie LGBT".

sw/esp

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles