La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    34 988,93
    +1 228,34 (+3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Le milliardaire Richard Branson veut aller dans l'espace avant Jeff Bezos

·1 min de lecture

La course à l'espace, catégorie milliardaires, ne fait que commencer. Jeudi 1er juillet, le Britannique Richard Branson a fait une annonce choc en prévoyant de s'envoler dès le 11 juillet à bord d'un vaisseau de Virgin Galactic. Il espère coiffer au poteau son rival Jeff Bezos, dont le voyage en apesanteur est lui prévu... le 20 juillet. La compétition fait rage entre les deux hommes, qui ont tous deux créé des entreprises de tourisme spatial, positionnées sur le secteur des vols suborbitaux courts. Début juin, Jeff Bezos avait annoncé qu'il ferait partie de l'équipage du premier vol habité de la fusée New Shepard, développée par sa société Blue Origin.

Il pensait ainsi voler la primeur à Richard Branson, qui avait de longue date dit vouloir participer à un test de Virgin Galactic, avant le début des opérations commerciales régulières annoncées pour 2022. Mais le Britannique a à son tour coupé l'herbe sous le pied de son concurrent jeudi, en déclarant qu'il serait parmi les quatre personnes à bord du vaisseau VSS Unity, qui doit donc décoller dans un peu plus d'une semaine au Nouveau Mexique. Le calendrier est toutefois suspendu aux conditions météo ainsi qu'à des "vérifications techniques", a précisé Virgin Galactic dans un communiqué. "Je crois vraiment que l'espace nous appartient à tous", a déclaré Richard Branson. "Virgin Galactic se tient à l'avant-garde d'une nouvelle industrie spatiale commerciale, qui doit ouvrir l'espace à l'humanité."

>> A lire aussi - La somme astronomique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Roche : le géant pharmaceutique va supprimer des centaines d'emplois
Une aviatrice de 82 ans va s'envoler avec Jeff Bezos dans l'espace
Change : “le dollar devrait être le grand gagnant cet été”
EDF et Shell décrochent un contrat dans l'éolien en mer aux Etats-Unis
Bitcoin : les Etats-Unis mettent en garde le Salvador

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles