Marchés français ouverture 7 h 56 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1976
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    52 940,62
    +88,33 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 397,85
    +16,90 (+1,22 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Un milliardaire japonais offre huit sièges pour un voyage autour de la Lune

·1 min de lecture

C'est le genre d'opportunité qui ne se présente qu'une fois: un excentrique milliardaire japonais offre huit tickets à des personnes du monde entier pour l'accompagner dans un voyage de tourisme spatial autour de la Lune, prévu en 2023 avec SpaceX. Yusaku Maezawa, magnat de la mode en ligne, collectionneur d'art contemporain et mécène, a en effet été le premier client privé à réserver un vol à bord de Starship, une future fusée habitable développée par l'entreprise aérospatiale américaine d'Elon Musk, pour un montant non divulgué.

"Chaque personne qui fait quelque chose de créatif"

Initialement, il comptait trouver une petite amie pour son vol autour de la Lune, en lançant un étrange concours auprès de "femmes célibataires âgées de 20 ans et plus". Il avait ensuite changé ses plans, non sans avoir attiré près de 30.000 candidatures, en affirmant vouloir inviter à la place six à huit artistes. Dans une vidéo publiée mercredi sur son compte Twitter, le milliardaire de 45 ans a finalement opté pour une politique de recrutement plus large, se disant désormais convaincu que "chaque personne qui fait quelque chose de créatif peut être appelée artiste".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Je vous invite à vous joindre à moi pour cette mission. Huit d'entre vous du monde entier", a-t-il déclaré. "J'ai acheté tous les sièges, donc ce sera un voyage privé". Les candi...


Lire la suite sur Europe1