Marchés français ouverture 5 h 12 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 602,45
    +360,24 (+1,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,2101
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    29 502,89
    +640,12 (+2,22 %)
     
  • BTC-EUR

    30 331,53
    -253,69 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    719,92
    -15,22 (-2,07 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Le milliardaire chinois Jack Ma, fondateur d'Ali Baba, est porté disparu

·2 min de lecture

Le milliardaire chinois Jack Ma, fondateur des groupes Alibaba et Ant, est porté disparu, selon Yahoo Finance. L'homme d'affaires de 56 ans n'a pas été vu depuis plus de deux mois, d'après le média. Le milliardaire chinois fait couler de l'encre depuis que la Chine a pris des mesures de répression contre son empire commercial. Fin décembre, les autorités chinoises ont lancé une enquête sur les pratiques jugées anticoncurrentielles d'Alibaba, la plus grande entreprise d'e-commerce du pays, que certains appellent "l'Amazon chinois".

En novembre, la Chine a introduit une série de nouvelles réglementations mettant un terme à l'introduction en Bourse de la société fintech de Jack Ma, Ant Group. Les nouvelles règles ont été imposées quelques semaines après que Ma a critiqué le système financier chinois lors d'une conférence à Shanghai en octobre. Lors de cet événement, Jack Ma aurait appelé à une réforme du système, le jugeant "vieillissant" et aurait ajouté : "Nous ne pouvons pas utiliser les méthodes d'hier pour réglementer l'avenir".

A lire aussi — Ant Group sommé de se recentrer sur le paiement en ligne par les autorités chinoises

Blair Silverberg, PDG de la start-up de services financiers Capital, a déclaré à Business Insider que les nouvelles réglementations avaient été introduites "pour que la Chine affirme sa suprématie sur Jack Ma".

En novembre, le businessman devait faire partie du jury d'"Africa's Business Heroes" une émission permettant de récompenser de jeunes entrepreneurs africains, selon le Financial Times. Pourtant, l'entrepreneur chinois manquait à l'appel. Contactés par Business Insider, les responsables de l'émission ne se sont pas encore exprimés sur le sujet. Néanmoins, un porte-parole d'Alibaba a assuré que Jack Ma ne pouvait plus faire partie du jury pour la finale du concours "en raison d'un problème de planning".

"Nous n'avons rien à ajouter à cela", a déclaré le porte-parole en réponse à des questions sur les déplacements de Jack Ma.

Ce dernier s'était (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Avec la fusion de Peugeot et Fiat, Stellantis devient le quatrième groupe automobile mondial
L'industrie du jeu vidéo a rapporté plus que le cinéma et le sport réunis cette année
La justice valide le retrait de Mediapro, qui va cesser de diffuser la Ligue 1 et la Ligue 2
Le CAC 40 et les Bourses européennes assommés par la nouvelle variante du Covid-19
La Nouvelle-Zélande va offrir des doses de vaccins contre le Covid-19 aux pays voisins