Marchés français ouverture 29 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 257,25
    -76,27 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1401
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    24 049,99
    -168,04 (-0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    36 937,16
    -948,46 (-2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 009,93
    -15,80 (-1,54 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Mille ans de dettes publiques : quelles leçons pour aujourd’hui ?

·1 min de lecture

Le 20 mars 2020, en bloquant une importante enveloppe financière destinée à aider les pays membres de l'Union européenne à faire face à la pandémie de Covid-19 qui émergeait, Wopke Hoekstra, ministre néerlandais des Finances, a provoqué la colère de certains de ses homologues de l'Eurogroupe. M. Hoekstra aurait notamment demandé une enquête de l'UE pour savoir pourquoi certains pays n'avaient pas la capacité fiscale suffisante pour faire face à la crise par leurs propres moyens.

Devant son parlement national, il a loué pour les Pays-Bas « une politique budgétaire prudente ces dernières années » conduisant à « la constitution de réserves ». Il s'appuyait ainsi sur une idée importante, à savoir que les gouvernements sont les gardiens des finances de la nation. Un gouvernement qui gère mal ses finances finirait par imposer aux générations futures une dette insoutenable.

Pour autant, celui qui refuserait d'emprunter pour faire face à une urgence ou pour financer des investissements productifs manquerait à ses devoirs. En fin de compte, les Pays-Bas et d'autres gouvernements européens sceptiques ont accepté d'autoriser l'UE à emprunter 750 milliards d'euros sous la forme d'obligations européennes émises conjointement. Les fonds ainsi levés avaient vocation à être répartis (...) Lire la suite sur La Tribune.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles