La bourse ferme dans 6 h 27 min
  • CAC 40

    7 051,13
    -30,88 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 139,69
    -18,94 (-0,46 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0831
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 918,20
    -21,00 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    21 161,55
    -423,80 (-1,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    519,58
    -18,30 (-3,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,69
    -1,21 (-1,55 %)
     
  • DAX

    15 042,09
    -83,99 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 738,63
    -46,24 (-0,59 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2321
    -0,0033 (-0,27 %)
     

Des militants d'extrême droite perturbent une conférence des députés Louis Boyard et Carlos Martens Bilongo

Les deux députés de la France insoumise tenaient une conférence consacrée à la jeunesse à l'université Bordeaux-Montaigne.

Un groupe de plusieurs dizaines de militants d'extrême droite a tenté de perturber la conférence des députés LFI Louis Boyard et Carlos Martens Bilongo à Pessac (Gironde), rapportent nos confrères de Sud-Ouest.

Selon le quotidien, les deux députés étaient présents pour tenir une conférence intitulée "Quel avenir pour les jeunes et l'université" lorsqu'une vingtaine de personnes, certaines armées de matraques, ont tenté d'entrer dans l'amphithéâtre où l'assemblée se tenait.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Tout le monde déteste les gauchistes"

Dans une vidéo partagée par Louis Boyard sur son compte Twitter, on peut y voir un groupe d'individus cagoulés et habillés en noir, empêchés de pénétrer dans le bâtiment par un grillage. Il est aussi possible de les entendre scander "tout le monde déteste les gauchistes" ou "sortez!".

Selon Ouest-France, la police est ensuite intervenue et a dispersé le groupe de militants d'extrême droite.

Louis Boyard, qui remercie le service d'ordre d'avoir "repoussé" les militants, réclame enfin la dissolution des groupes d'extrême droite par Gérald Darmanin. "Nous demandons au ministre de l'Intérieur une réaction à la hauteur de la violence de cette attaque contre les groupuscules d'extrême droite", écrivent les deux députés dans un communiqué.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Affaire Hanouna-Boyard : Quelles sanctions risquent-ils?