La bourse est fermée

Militaires morts au Mali : critiqué par l'armée après la publication de caricatures, le directeur de "Charlie Hebdo" défend son "esprit satirique"

franceinfo avec AFP

"Notre journal se doit de rester fidèle à son esprit satirique, parfois provocateur". Le directeur de Charlie Hebdo a adressé une lettre au chef d'état-major de l'armée de terre, dimanche 1er décembre, pour s'expliquer sur la polémique liée à la publication sur son site de caricatures en lien avec la mort des treize soldats français au Mali.

A la veille de l'hommage national qui sera rendu aux militaires, lundi, Riss écrit aussi être "conscient de l'importance du travail effectué par les soldats français pour lutter contre le terrorisme", lui-même blessé en janvier 2015 lors de l'attaque menée dans les locaux de son journal.

"Qu'avons-nous donc fait pour mériter un tel mépris ?"

Ses dessins n'ont en tout cas pas fait rire les militaires. A commencer par le chef d'état-major de l'armée de terre, Thierry Burkhard. Sur Twitter, il a fait part samedi de sa "profonde indignation" et de son "incompréhension". Dans sa lettre adressée à Riss, le général évoque notamment "une peine immense qui m'envahit en pensant au nouveau chagrin que vous infligez à ces familles déjà dans la souffrance". "Qu'avons-nous donc fait pour mériter un tel mépris ?" s'interroge-t-il également.

Le dessinateur Biche s'est emparé du sujet de

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi