La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1413
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    36 542,84
    -1 579,34 (-4,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 001,89
    -23,84 (-2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Migrants : le pape dénonce une Europe «déchirée par les égoïsmes nationalistes»

·1 min de lecture

Le pape François a pointé ce samedi au début de sa visite en Grèce la responsabilité de l'Europe dans la crise migratoire, la disant "parfois bloquée" et "déchirée par les égoïsmes nationalistes". Face à l'arrivée de migrants à ses portes, l'Europe "persiste à tergiverser : la communauté européenne, déchirée par les égoïsmes nationalistes, apparaît parfois bloquée et non coordonnée, au lieu d'être un moteur de solidarité", a déclaré le pape lors d'un discours devant les autorités politiques, civiles et diplomatiques au palais présidentiel d'Athènes.

Quelques minutes plus tôt, la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou avait évoqué l'"humanité des Grecs et la charge disproportionnée qu'ils ont supportée" dans la gestion de cette crise. Citant tour à tour le "climat", la "pandémie", le "marché commun" et la "pauvreté généralisée", le pape a répété que la communauté internationale avait besoin d'une "collaboration concrète et active" à travers "un multilatéralisme qui ne soit pas étouffé par des prétentions nationalistes excessives".

Inquiet "du recul de la démocratie"

Le souverain pontife s'est également inquiété du "recul de la démocratie, et pas seulement sur le continent européen". "Dans de nombreuses sociétés, préoccupées par la sécurité et anesthésiées par le consumérisme, la fatigue et le mécontentement conduisent à une sorte de scepticisme démocratique", a-t-il déclaré.

Face aux "ravages de la crise climatique, il s'est aussi dit "triste" de voir "...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles