La bourse ferme dans 4 h 32 min
  • CAC 40

    6 694,46
    -81,79 (-1,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 050,87
    -58,64 (-1,43 %)
     
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0055 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 795,40
    +10,20 (+0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    50 816,36
    +193,94 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 461,42
    +32,49 (+2,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,00
    -1,95 (-2,79 %)
     
  • DAX

    15 063,54
    -217,32 (-1,42 %)
     
  • FTSE 100

    7 038,83
    -71,12 (-1,00 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    27 821,76
    -462,16 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 475,26
    -376,98 (-1,58 %)
     
  • GBP/USD

    1,3339
    +0,0028 (+0,21 %)
     

Migrants : le ministère de l’Intérieur envoie un médiateur à Calais

·1 min de lecture
Didier Leschi, l'un des acteurs du démantèlement de la lande (dite la « jungle ) de Calais il y a cinq ans presque jour pour jour, doit y rencontrer les acteurs associatifs et les grévistes mercredi.
Didier Leschi, l'un des acteurs du démantèlement de la lande (dite la « jungle ) de Calais il y a cinq ans presque jour pour jour, doit y rencontrer les acteurs associatifs et les grévistes mercredi.

À Calais, la grève de la faim en soutien aux migrants dure désormais depuis une quinzaine de jours. Et le ministère de l?Intérieur a décidé de se pencher une nouvelle fois sur la situation sur place. Aussi a-t-il annoncé, mardi 26 octobre, qu?un médiateur sera envoyé dans cette ville du nord de la France, dès mercredi. C?est au directeur général de l?Office français de l?immigration et de l?intégration (Ofii), Didier Leschi, qu?a été confiée cette mission de médiation. Auprès de l?Agence France-Presse, le patron de l?Ofii a précisé qu?il s?agissait d?une « mission de contact et de médiation pour mettre en place les conditions d?une sortie de crise constructive pour tous ».

Didier Leschi, l?un des acteurs du démantèlement de la lande (dite la « jungle ») de Calais il y a cinq ans, presque jour pour jour, doit y rencontrer les acteurs associatifs et les grévistes mercredi.

Philippe Demeestère, un aumônier du Secours catholique pour le Pas-de-Calais, ainsi que deux militants associatifs se sont engagés dans une grève de la faim dans l?église Saint-Pierre de Calais, notamment pour réclamer l?arrêt des démantèlements des camps de migrants pendant la période hivernale.

À LIRE AUSSIUn an après, le « pacte migratoire » européen toujours bloqué

La semaine dernière, le préfet du Pas-de-Calais Louis Le Franc a annoncé vouloir « accroître la fréquence des réunions de concertation organisées à la sous-préfecture de Calais », ville-frontière avec le Royaume-Uni vers lequel [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles