Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 145,82
    +2 451,45 (+4,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,30
    +44,41 (+3,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Migrants à Lampedusa: 65% des Français opposés à leur accueil dans l’Hexagone

Une grande majorité des Français opposés à l'accueil des migrants de Lampedusa. Une semaine après l'arrivée d'au moins 8500 immigrés illégaux en provenance de Libye et de Tunisie, le dernier sondage "L'Opinion en direct" réalisé ce mercredi par l'institut Elabe pour BFMTV révèle que 65% des Français sont opposés à ce qu'ils soient accueillis en France ou dans l'Union européenne. À l'inverse, 34% sont favorables à un tel accueil.

Mardi soir, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé que la France "n’accueillera pas de migrants qui viennent de Lampedusa", hormis "les réfugiés politiques".

Les deux raisons les plus évoquées par les sondés pour ne pas accueillir ces migrants en France sont "le manque de moyens économiques" pour le faire (88%), devant "la menace pour notre identité/culture" (37%). Ceux qui y sont favorables invoquent majoritairement "l'humanité et le devoir d'accueil de la France" (90% d'entre eux) et, dans une moindre mesure, le "besoin de migrants pour notre économie" (32%).

Clivage politique et générationnel

La tendance au rejet des migrants est bien identifiée en fonction des tendances politiques. Parmi les Français hostiles à cet accueil dans l'Hexagone, on retrouve en tête les personnes ayant voté Éric Zemmour à la dernière élection présidentielle (94% d'opposition), Marine Le Pen (93%), Valérie Pécresse (85%) et Emmanuel Macron (63%). Seuls les électeurs de Jean-Luc Mélenchon sont majoritairement favorables à l'accueil des migrants de Lampedusa en France (65%).

PUBLICITÉ

Le clivage est également générationnel. 56% des 18-24 ans approuvent l'accueil des migrants de Lampedusa en France, tandis que les personnes issues des tranches d'âge plus âgées y sont opposées.

En comparaison, l'accueil des migrants et réfugiés syrien en septembre 2015 était rejeté par 47% de la population et 59% en janvier 2018. De même, l'accueil des migrants secourus par l'Aquarius en juin 2018 suscitait l'opposition de 64% des Français.

Favorables aux réfugiés, pas aux migrants économiques

À noter que les Français sont principalement hostiles, de façon générale, à l'accueil de migrants économiques (59% d'opposition) ou cherchant à rejoindre leur famille (53%), mais qu'ils sont majoritairement favorables à l'accueil de réfugiés politiques (63%), ainsi qu'à la régularisation de travailleurs sans papiers dans les métiers en tension.

Dans ce contexte, la gestion politique de cette immigration est également en question. La majorité des Français (55%) considère que l'Union européenne est l'échelon le plus efficace pour gérer l'accueil des migrants, mais seuls 23% d'entre eux pensent qu'elle est un atout dans cette gestion (44% pensent que c'est un inconvénient, 33% ni l'un ni l'autre).

Pour les Français, Marine Le Pen est la personnalité politique qui agrège le plus de soutien sur les questions d'immigration avec 38% d'entre eux qui affirment faire lui faire confiance, ainsi qu'au Rassemblement national, sur ce sujet. Ils sont 21% à exprimer une telle confiance à l'égard d'Emmanuel Macron et du gouvernement d'Élisabeth Borne, et seulement 17% pour Jean-Luc Mélenchon et la NUPES, dernier des cinq camps politiques testés. Éric Zemmour et Marion Maréchal pour Reconquête récoltent 25%, Les Républicains 21%.

Article original publié sur BFMTV.com