La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 319,77
    -103,52 (-0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Microsoft serait sur le point d'investir 10 milliards de dollars sur ChatGPT

AFP/Archives - Josep LAGO

Selon le média américain Semafor, Microsoft et OpenAI, l'entreprise à l'origine du robot conversationnel au succès viral ChatGPT, sont en pourparlers pour un accord qui valoriserait ce dernier à 29 milliards de dollars.

Microsoft serait en passe de devenir le premier actionnaire d'OpenAI, l'organisation à l'origine de nombreux outils d'intelligence artificielle et en premier lieu ChatGPT, un chatbot dont les capacités ne cessent de stupéfier la planète entière depuis sa sortie il y a un mois. D'après des informations du site américain Semafor confirmées par Bloomberg, Microsoft souhaiterait apporter 10 milliards de dollars frais à OpenAI, ce qui ferait de lui le premier investisseur avec 49 % des parts.

Le géant américain, qui avait déjà investi 1 milliard de dollars dans OpenAI en 2019, souhaite développer son moteur de recherche Bing à l'aide de ChatGPT et venir concurrencer Google sur son cœur de métier. Il pourrait également implanter ChatGPT dans des logiciels de sa suite phare Office, dont Word ou Outlook, afin de compléter la rédaction de textes et d'emails des utilisateurs.

Microsoft s'accaparerait les bénéfices d'OpenAI

L'accord, qui permettrait à Microsoft de détenir 49 % du capital d'OpenAI, comprendra probablement une clause selon laquelle Microsoft recevrait les trois quarts des bénéfices d'OpenAI jusqu'à la récupération de son investissement. Une fois ce seuil atteint, les bénéfices reviendraient à des niveaux reflétant la structure actionnariale d'OpenAI, Microsoft gardant 49 % des parts.

Fondée en 2015, l'organisation OpenAI est née de la volonté de plusieurs piliers de la tech dont Amazon, Elon Musk ou encore le fondateur de LinkedIn de développer des outils permettant une application concrète des techniques d'apprentissage profond, à la base de l'intelligence artificielle. Pour ce faire, l'organisation prend initialement le statut d'association à but non lucratif et promet de collaborer avec les institutions et les chercheurs en rendant ses brevets et ses outils accessibles au public.

Mais en 2019, OpenAI, à la recherche de nouveaux investisseurs, met de l'eau dans son vin en leur autorisant des bénéfices "limités" ... à 100 fois leur investissement, soit mille m[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi